Société

Décès d’Hilaire Ayissi Mengue : Le médecin de la famille parle d’une erreur médicale

Les proches de la victime disent n’avoir toujours pas accès au dossier médical.

Le médecin de la famille d’Hilaire Ayissi Mengue a remis ce 11 octobre son rapport d’expertise médicale suite à l’autopsie réalisée le 8 octobre 2021 à l’hôpital central de Yaoundé. Si le rapport confirme qu’il n’y a pas eu d’extraction d’organes humains, le médecin légiste affirme en conclusion hypothétique que : « qu’Hilaire Ayissi Mengue est décédé des suites d’une infection généralisée » Ladite infection selon le médecin a été provoqué par un objet contondant lors de l’opération chirurgicale du 14 septembre 2021 « L’histoire nous enseigne que Ayissi Mengue a reçu un coup de poignard dans le dos. De t’autopsie nous déduisons que ce coup bien qu’ayant blessé le rein n’a pas entrainé une mort par hémorragie ni par infection de la loge rénale. Le colon a donc été perforé par un second objet contondant, probablement lors de la première intervention chirurgicale.

Quand bien même le coup du poignard initial aurait perforé le péritoine postérieur et le colon, pourquoi à l’issue de l’examen clinique d’entrée, des examens complémentaires d’imagerie et deux interventions abdominales la plaie rénale est restée ignorée ? Nous avons besoin d’accéder au dossier médical pour pouvoir continuer de dégager les responsabilités. Notre crainte est que si on ne s’en tient qu’à ce que nous avons nommé conclusion hypothétique, l’auteur du coup de poignard se retrouve seul à répondre d’une situation qui est le résultat d’un enchainement des faits malheureux. Notre conviction est que si le responsable pénal est trouvé, il y a des responsabilités civiles à dégager. C’est pourquoi nous recommandons fortement au conseil juridique de saisir le Conseil de l’Ordre des médecins au cas où le dossier médical ne nous serait pas accessible par la procédure en cours auprès du parquet », conclut Dr. Jean Paul Um dans son rapport d’expertise remis à la famille.

Innocent Medjo, le père de la victime a expliqué ce 11 octobre 2021 qu’il n’était toujours pas en possession des résultats de l’autopsie, ordonnée par le parquet du tribunal de grande instance du Mfoundi : « Ces résultats sont disponibles et sont entre les mains du commissaire central N°1 de la ville de Yaoundé.

Cette autopsie a été réalisée vendredi dernier en présence de Me Assira, l’avocat de la famille. L’opération était conduite par Pr. Sando, Pr. Nkegoum et Dr. Nseme. Ces trois médecins légistes ont été désignés par le parquet du tribunal de grande instance du Mfoundi.
En rappel, Ayissi Mengue est décédé le 19 septembre 2021 à l’hôpital central de Yaoundé après avoir subi une deuxième opération chirurgicale suite à un poignard reçu au niveau du dos dix jours avant sa mort. Le 24 septembre lors de la mise en bière, les proches de la victime sont allés manifester avec le corps devant le bâtiment administratif de l’hôpital tout en affirmant que les organes avaient été prélevés sur la victime pendant son opération. Le directeur de l’hôpital central a dénoncé ces allégations.

Prince Nguimbous, 237online.com

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page