Crise imminente chez COTCO SA : Le Cameroun recherche un rééquilibrage de l’actionnariat avec le Tchad

Delegation tchadienne

Cameroon Oil Transportation Company (COTCO SA), l’opérateur majeur de transport de pétrole brut dans la région, est actuellement en proie à une crise qui secoue l’industrie des hydrocarbures au Cameroun et au Tchad. Un vent de préoccupation souffle sur l’actionnariat de l’entreprise, nécessitant un rééquilibrage des parts.

Le Cameroun à la Barre : Réclamations pour un Rééquilibrage de l’Actionnariat

La Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) du Cameroun, un actionnaire clé de COTCO, a exprimé son inquiétude face aux irrégularités perçues dans l’administration de COTCO. Au cœur de la tourmente, se trouve Savannah Midstream Investment Limited (SMIL), dont tous les administrateurs ont été révoqués lors d’une Assemblée Générale de COTCO qui s’est tenue récemment à Paris.

Le Tchad et le Cameroun : Un Jeu de Pouvoir et d’Equilibre

Dans ce maelström d’événements, le Cameroun a demandé la rétrocession de 20% des 53% détenus par le Tchad dans le capital social de COTCO. Si cette demande était accordée, le Cameroun et le Tchad détiendraient respectivement 35.17% et 33.77% du capital social, un équilibre plus en ligne avec leurs participations initiales dans le projet.

En Quête d’un Fonctionnement Serein

Dans l’attente de la résolution de ce différend d’actionnariat, la SNH a exhorté toutes les parties prenantes à maintenir un fonctionnement serein de COTCO. Toute crise supplémentaire dans l’actionnariat pourrait potentiellement affecter gravement le fonctionnement de cette société stratégique pour ces deux Etats.

Ce récit souligne l’importance d’un équilibre sain et juste dans l’actionnariat d’une entreprise stratégique telle que COTCO. Le temps nous dira comment cette situation se déroulera et quels seront les implications pour le Cameroun, le Tchad et l’industrie des hydrocarbures dans son ensemble.

Daniel Nguema, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *