Covid-19 : La France détecte un variant camerounais

port du masque

Cette souche baptisée provisoirement B.1.640.2 a été découvert dans le sud de la France, douze personnes de cette région auraient été contaminées par la souche baptisée provisoirement B.1.640.2.

Ce variant, identifié par une étude soutenue par le gouvernement français qui n’a pas encore été évaluée par des pairs, serait d’origine camerounaise et semble présenter 46 nouvelles mutations ainsi que 37 délétions. Détecté pour la première fois chez des patients de la commune de Forcalquier dans la région des Alpes-de-Haute-Provence, le variant a été découvert par des experts de l’IHU Méditerranée Infection à Marseille il y a près d’un mois, avaient-ils annoncé sur Twitter.

Le patient zéro serait revenu d’un voyage au Cameroun

Cette découverte intervient tandis que le variant Omicron continue de faire exploser le nombre de cas de Covid-19, et les pays du monde entier qui misent toujours plus sur la vaccination, allègent les règles d’isolement des malades et de leurs proches pour éviter la paralysie économique. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué mercredi dernier que le nombre de cas de Covid-19 enregistrés dans le monde avait augmenté de 11% par rapport à la semaine précédente. En rappel, le Cameroun ne totalise que 1851 décès depuis le début de la pandémie et la situation est globalement sous contrôle. Le pays s’apprête à accueillir dès ce dimanche 9 janvier, la Coupe d’Afrique des Nations de football et a, en concertation avec la CAF, érigé plusieurs mesures sanitaires dont la vaccination obligatoire pour l’accès dans les stades. Si l’existence de ce variant est confirmée, le Cameroun pourrait se voir confronté à un nouveau chalenge à quelques jours de la grand-messe du football africain.

H.N.IV / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *