Sport

Course de l’Espoir 2022 : Elvis Nsanbila et Tatah Carine, rois du « Char des dieux »

Les deux athlètes originaires du Nord-Ouest, sont les premiers à franchir la ligne d’arrivée chacun dans sa catégorie, au terme de la 27e édition de l’ascension du Mont Cameroun samedi 19 février dernier à Buea.

Les rideaux se sont refermés samedi dernier 19 février sur l’Acte 27 de la Course de l’Espoir. Les populations de la région du Sud-ouest qui ont massivement pris d’assaut le Molyko stadium de Buea à l’occasion de cette course de renommée internationale, regagnent leur domicile avec un pincement au coeur. Tout le contraire de leurs frères et sœurs de la région voisine le Nord-ouest qui leur a ravi la vedette en propulsant sur le podium des vainqueurs, deux de ses fils : Elvis Nsanbila chez les hommes et Tatah Carine chez les dames. Par leur engagement, leur persévérance et leur soif de vaincre, ils ont réussi après plus de trois heures de course, à braver les écueils du mont et prendre de l’avance sur la centaine de concurrents
pour devenir au final, les nouveaux rois du « Char des dieux ». Sociétaire de Saint Joseph Athletic club de Jumbo, le vainqueur chez les Messieurs confie que cette victoire est le fruit de la solidarité puisque tout au long de la compétition, il a fait preuve d’entente avec Godlov Gabsibun, le vainqueur de l’édition écoulée. Lui qui termine cette saison à la deuxième place.

Lire aussi
Rupture de contrat avec le COQ SPORTIF : Les raisons qui auraient décidé la FECAFOOT

Physique et tactique, les clés de la réussite

Pour le reste du podium, Kitan Midred talonne Tatah Carine suivie de Tumi Makrina. Alain Noël Mekulu Mvondo, Directeur général de la Caisse nationale de la prévoyance sociale (Cnps) termine second de la course chez les Vétérans. Côté récompense, les différents vainqueurs de cette épreuve reçoivent 10 millions Fcfa pour les premiers, 7 millions Fcfa pour les deuxièmes et 5 millions Fcfa pour les troisièmes. Dans les autres catégories dont les Juniors masculin, le vainqueur a reçu 2 millions Fcfa, un million Fcfa en Relais homme et femmes. « L’objectif était de devancer dans un premier temps les coureurs kényans ; il fallait se montrer très tactique et physique. A côté de cela, le vainqueur s’est montré très solide », reconnaît Godlov Gabsibun.

Lire aussi
CAN Cameroun 2021 : UCB se plaint des violations sur ses droits d'exclusivité

Quant à Tatah Carine, son désir de toujours aller plus loin et ressembler à son éternelle idole Sarah Etongue surnommée « la reine des montagnes », l’a galvanisé et l’a propulsé. Non contente et visiblement frustrée d’être arrivée deuxième lors de l’édition passée, elle a mis toutes les chances de son côté pour changer la donne. A la vérité, son succès s’est dessiné à la descente de la montagne. Connaissant bien Midred Kitang, sa coéquipière aux entrainements, elle savait que « c’était la meilleure astuce pour remporter l’épreuve car Midred est bonne dans les derniers kilomètres », Confie Tatah Carine. Cette année, ce sont plus de 500 athlètes qui ont pris part à la 27 ème édition de la Course de l’Espoir.

Lire aussi
Cameroun-FECAFOOT : voici les 76 personnes qui vont choisir le nouveau président

Mohamed MOLUH (Stg)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page