Société

Coronavirus – Hamadou Hamidou: « Prendre en compte les réalités locales dans la sensibilisation»

Maire de la commune de Maroua Ier, il déroule la batterie de mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans sa circonscription.

Monsieur le maire quelles sont les mesures prises à votre niveau pour prévenir vos populations du Covid-19 ?

Après que le gouvernement a pris des mesures fortes, visant à éviter la propagation de la maladie Covid-19 parmi les populations, c’est un signe fort du chef de l’Etat qui en appelle au civisme et à la responsabilité de tous. Cependant, nous devons tous nous mobiliser pour barrer la voie à cette maladie qui est déjà dans notre pays et qui peut toucher chacun d’entre nous. A ce titre, nous nous sommes organisés au sein de notre commune afin que les règles d’hygiène élémentaires soient respectées par le personnel et les usagers. Etant donné que notre commune est vaste et constituée des zones urbaines et rurales, nous sensibilisons les populations sur le respect des règles d’hygiène et de salubrité. Par exemple dans les marchés et autres lieux publics, nous leur avons demandés que tous les produits soient sur des comptoirs bien propres et qu’il n’y ait pas attroupement devant ces comptoirs. Les commerçants, les motos taximen, les tenanciers des bars et toute la communauté dans les quartiers et localités sont appelés au respect des mesures restrictives. Pour plus d’efficacité, nous sommes en train de mettre en place un comité de lutte contre le coronavirus qui requiert l’adhésion de toute la communauté.

Blue Solutions

Quels sont les messages que vous délivrez aux populations pour les amener à changer de comportement ?

Le respect des mesures d’hygiènes reste de rigueur. Il s’agit notamment de se laver les mains à l’eau propre coulante et au savon ou avec une solution hydroalcoolique ; éviter tout contact étroit avec toute personne présentant des symptômes de la grippe ; utiliser le mouchoir jetable ou utiliser le pli du coude quand on tousse ou éternue. Nous leur demandons d’éviter de se saluer avec les mains, d’éviter les attroupements et d’être vigilantes car le coronavirus peut venir de partout. Pour toucher le maximum de personnes, nous utilisons tous les canaux de communication notamment les médias traditionnels, les réseaux sociaux et les chefs traditionnels et religieux ne sont pas en reste. Aussi, les agents de relais communautaires nous permettent de toucher toutes les communautés. Cette communication est également faite en langue locales car, nous prenons en compte ces réalités locales dans la sensibilisation de nos populations.

Sur le terrain, quel est le constat que vous faites après cette campagne de sensibilisation que vous menez?

Il est clair que les populations de la commune de Maroua Ier sont connues pour leur sens de discipline et de civisme. Dans leur immense majorité, les populations sont informées de ces mesures qu’elles appliquent consciencieusement. Il y a au début de notre campagne, quelques « récalcitrants » trouvés. Mais ceux-là ont été sensibilisés. Nos échanges pédagogiques ont permis à une grande partie de nos populations à prendre la mesure de la gravité du coronavirus. De leur côté, les responsables d’agences de voyages ont eux aussi été sensibilisés sur le respect des prescriptions gouvernementales en matière de lutte contre le Covid-19. Et, nous sommes fiers de constater qu’ils s’arriment à ces prescriptions. J’en appelle donc aux populations de l’arrondissement de Maroua Ier à adopter des comportements responsables, de respecter les consignes, à se confiner pour barrer la voie à ce mal qu’est coronavirus. Par ailleurs, une action de cette envergure nécessite un accompagnement. Nos populations ont besoin d’être outillés en kits de lavage de main et une formation des agents de relais communautaire s’impose. Ainsi nous appelons nos partenaires à nous apporter leur accompagnement et leur soutien pour barrer la voie au coronavirus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page