Coopération : Plus de 8000 apprenants d’italien au Cameroun

Les activités marquant la célébration de la Semaine de la langue et de la cuisine italienne ont démarré à Yaoundé sous la coordination de l’ambassade d’Italie.

Dans un monde devenu village planétaire, chaque pays donne ce qu’il a de plus précieux. L’Italie a décidé depuis plusieurs années déjà d’amener le peuple camerounais à la découverte de sa richesse gastronomique et linguistique à travers la Semaine de la langue et de la cuisine italienne. Devenue une tradition, elle occupe une place capitale au sein des ambassades italienne dans le monde puisque placés sous le haut patronage du président de la République italienne.
Cette année, le thème de la « Settimana » porte sur : « L’Italien et le réseau, les réseaux pour l’italien ». Les manifestations de la célébration de l’italien s’ouvrent ce 21 novembre avec une table ronde sur les états généraux de la langue italienne au Cameroun dès 10h30 à l’hôtel Mt Fébé. Vendredi 23 novembre, le groupe « Me la Cavo » formé par des étudiants d’Italien du Lycée Leclerc donnera un concert offert par le Minsup.

Selon Marco Romiti, ambassadeur de l’Italie au Cameroun, l’italien est enseigné au Cameroun comme langue étrangère avec le concours des ministères des Enseignements secondaires et supérieurs. L’intérêt des camerounais surtout les jeunes pour la langue italienne est sans cesse croissant. A titre d’exemple, plus de 8000 personnes apprennent l italien au Cameroun. Pour l’année scolaire 2016/2017, 50 lycées et collèges sur l’étendu du territoire enseignaient l’italien contre 22 pour l’année scolaire 2015/2016. Les centres linguistiques répertoriés dans les villes de Yaoundé, Douala, Dschang et Bafoussam sont aussi passés de 9 à 12.
Selon Hyppolite Bikitik, inspecteur pédagogique national pour la langue italienne au Minsec, son apprentissage offre plusieurs opportunités. « Les jeunes peuvent aller poursuivre leurs études en Italie.

Nous les encourageons d’ailleurs à suivre les formations scientifiques, techniques ou agricoles par exemple », a ajouté Marco Romiti au cours de la conférence de presse de lancement lundi 19 novembre. Parlant de la cuisine italienne, Marco Romiti a rappelé les objectifs de cette célébration : promouvoir « l’italian brand ». Une cuisine bio qui se caractérise par la haute qualité de ces produits dans un pays où l’agroalimentaire, tourisme et écologie sont liés. « Le langage de la nourriture pourrait être un facteur important pour faire connaître les traditions des peuples en créant un climat de convivialité et de détente », affirme-t-on à l’ambassade d’Italie. Pour ce rendez-vous, des chefs camerounais comme Dimitri Sema ont été associés et des remises de 10% accordées aux menus Italiens des restaurants tels que « Le Colisée », « Chef Marcello ». La célébration s’achève le 25 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *