Politique

Coopération économique : Dans les secrets du tête-à-tête Paul Biya-Pierre Oba

Ce que les deux hommes se sont dits lors de l’audience d’hier au palais présidentiel.

Après le premier ministre Dion Nguté, Pierre Oba, le Ministre d’État, Ministre des Mines et de la Géologie du Congo a été reçu en audience hier par Paul Biya. Arrivé au Cameroun le 25 mai dernier, l’envoyé spécial de Denis Sassou Nguesso, Président du Congo, le ministre des Mines et de la Géologie, Pierre Oba, a eu un entretien avec le président de la République. Au menu des échanges, le développement d’un projet minier de fer dans la zone qui chevauche entre le Cameroun et le Congo Brazzaville. Avant d’être reçu par le chef de l’Etat, l’émissaire de Denis Sassou Nguesso a rencontré le premier ministre Dion Nguté vendredi dernier. « Je tiens à remercier le Premier ministre pour nous avoir donné l’opportunité d’avoir cet échange sur un sujet important d’intérêt commun à nos deux Etats, à nos populations communes », déclarait Pierre Oba, le Ministre d’État, Ministre des Mines et de la Géologie du Congo après l’audience avec le chef du gouvernement.

Suite à l’attribution de trois titres d’exploitation par décret présidentiel du 30 novembre 2020 à la compagnie minière Sangha Mining Development pour l’exploitation du gisement de fer d’Avima Badondo et Nabeba dans le département de la Sangha pour une durée de 25 ans, l’économie et les infrastructures de ces deux Etats pourraient être booster. 10 milliards de dollars soit environ 5495 milliards de Francs CFA, c’est le montant que va investir la compagnie minière Sangha Mining Developement dans l’exploitation du gisement de fer d’Avima Badondo et Nabeba dans le département de la Sangha. Un investissement qui aura un impact direct sur la création des emplois au Cameroun. après le retrait de ses permis aux sociétés minières Congo Iron, propriété de l’australienne Sundance et à Avima fer pour insuffisance d’exploitation et non-paiement des redevances prescrites par la loi congolaise.

Mutualiser les ressources

Pierre Oba, qui a signé en mars dernier un nouveau contrat avec la société Sangha Mining Development se dit confiant de leur volonté et de leur engouement dans l’exploitation de ce minerai. « Tous commencent avec la même volonté, le même engouement. Mais nous n’avons pas le choix que d’avoir des partenaires pour développer ces projets. Et un consortium de sociétés chinoises a décidé de reprendre ce projet avec nous, avec pour le moment de très bonnes intentions et nous avons accepté de cheminer avec eux. Surtout qu’ils sont en négociations avec l’Etat camerounais ici. Donc on reprendra pratiquement la même opération. Maintenant nous opérons tous en hommes Village situé dans les profondeurs de aguerris », déclare le ministre congolais des Mines et de la Géologie.

Et de poursuivre sous forme de mise en garde : « trop de temps comme auparavant où on était presqu’en apprentissage. Maintenant on est tous avertis, nous allons veiller à ce que les Lois et règlements de nos Etats soient respectés par nos partenaires et ceux qui arrivent-là ne marchent pas, notre attitude sera la même vis-à-vis des nouveaux partenaires. Mais je crois qu’ils sont au courant que nous n’accepterons plus le désordre ». Outre le premier ministre et le chef de l’Etat, Pierre Oba rencontrera également le ministre des Transports pour discuter de la problématique des infrastructures de transport et d’évacuation, afin de mutualiser conjointement leurs ressources pour rendre ce projet rentable. Le Ministre des Finances n’est pas en reste. Ils discuteront entre autres des aspects douaniers, fiscaux et des avantages que ces deux États pourront tirer de ces opérations.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page