Communication de crise : Le Cameroun crée un centre pour gérer les urgences

Communication de crise

Le réseau national de télécommunications d’urgence est une infrastructure qui permet au gouvernement de coordonner les différentes interventions pendant les situations de crise.

Le gouvernement se dote d’un réseau national de télécommunications pour la coordination des urgences (Rntu). Ce réseau va permettre aux différentes équipes gouvernementales de coordonner leurs interventions pour la gestion des incendies, des braquages, des agressions, des émeutes, des accidents de la circulation, les crises sanitaires et autres formes de catastrophes naturelles. Minette Libom Likeng, le ministre des Postes et des Télécommunications a effectué une visite ce 13 juillet 2022 dans les locaux qui abrite le Réseau national des télécommunications d’urgence (Rntu), situé en face de la mairie de Yaoundé 4ème.

Elle était accompagnée pour la circonstance par Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration territoriale et Ibrahim Talba Malla, ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics. Cette visite gouvernementale avait pour but de voir si l’infrastructure est déjà opérationnelle, puis faire une évaluation de ce qui reste à faire avant de procéder à l’inauguration officielle de cet ouvrage.

La réception provisoire de ce réseau a eu lieu depuis le 8 juin 2022. Cette phase ouvre ainsi la période contractuelle de garantie, pendant laquelle l’entreprise chinoise Zte qui a réalisé l’ouvrage s’est engagée à optimiser le réseau et à accompagner le gouvernement à former les Camerounais pour la gestion de l’infrastructure.

Le Rntu vient répondre aux insuffisances observées dans le système national des télécommunications, pour la prévention et la gestion des situations d’urgence de toutes natures. Afin de répondre à cette insuffisance la mise en place du Rntu a été prescrite par le président de la République pour faciliter la coordination quotidienne de la gestion des urgences de différentes natures.

Le Rntu comprend cinq grandes composantes. Il s’agit du réseau de radiocommunication à ressources partagées. Ce réseau permet aux équipes gouvernementales de gérer les urgences de manière confidentielle et sécurisée. La deuxième composante est un système de communications d’urgence qui vise à assurer la prise en charge des appels de détresse, provenant de n’importe quel abonné détenteur d’un terminal mobile avec ou sans puce. Le Rntu est également composé d’un système de vidéo surveillance, d’un système de vidéo conférence et d’u système e-police, une plateforme technologique centralisée pour la gestion des opérations de sécurité.

Le réseau national des télécommunications d’urgence est constitué d’un Centre national des Opérations d’urgence à Yaoundé et à Douala ainsi que des centres régionaux dans les autres huit régions du pays. Les acteurs intervenants dans le cadre de ce projet sont : le ministère des Postes et Télécommunications, le ministère de l’Administration territoriale, le ministère de la Défense, le ministère de la Santé publique. L’agence des régulations des télécommunications (Art), la Cameroon télécommunications, (Camtel) Orange, mtn, Viettel, la Croix rouge et la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) interviennent également dans ce projet.

Prince Nguimbous / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *