Sport

Chan féminin de Volleyball – Laetitia Moma Bassoko : « Nous sommes là pour défendre notre titre »

La joueuse en poste de recept-attaque des Lionnes Indomptables du volleyball actuellement en compétition au Rwanda projette l’avenir du Cameroun dans la course.

Comment se déroule de Championnat d’Afrique des Nations féminin de Volleyball jusqu’ici ?

Jusqu’ici tout se passe très bien. Nous avons très bien entamé la compétition. On a gagné nos trois premiers matches contre le Kenya, la Tunisie et le Burundi. Nous jouerons demain (ce jour, ndlr) le dernier match de poule contre la RDC (République Démocratique du Congo, ndlr). Après cela, ce sera les demi-finales et ensuite la finale, si on y est. Dans tous les cas, nous allons tout faire pour y être, et les résultats, on verra à la fin.

Comment comptez-vous aborder ce dernier match de poule contre la Rdc ?

En tant que sportif, on ne lève pas le pied. Nous sommes ici pour objectif et nous comptons tuer tout le monde. On est venu avec un esprit de guerrière et on a un titre à défendre, ça c’est sûr. Nous venons battre tout le monde. Même s’il faut battre une équipe 25 à 0, nous allons le faire. Nous sommes des Lionnes. On va travailler et le résultat viendra à la fin.

En demi-finales, vous aurez en face, soit le Rwanda, soit le Maroc. Quel adversaire choisirez-vous ?

Ni l’un, l’autre. Dans ma conception, c’est l’adversaire tout simplement. Je ne veux pas savoir de qui il s’agit. Je veux juste savoir que j’ai gagné à la fin. Mais je crois qu’on affrontera le Maroc, car si je ne me trompe pas, il est le deuxième de la poule A. Mais comme je l’ai dit plus haut, nous sommes là pour gagner. Peu importe l’équipe en face, nous allons la détruire.

Comment entrevoyez-vous votre rencontre des demi-finales ?

On n’en est pas encore là. Mais, nous prenons les matches pas à pas. C’est d’abord la Rdc, ensuite on verra de la demi-finale. On se concentre. Le but ce n’est pas de brûler les étapes. Mais plutôt celui de d’être focus, concentré et puis prendre les choses telles qu’elles viennent. On ne sait jamais ce qui va se passer.

Le Cameroun a-t-il les moyens de réaliser le triplé ?

Oui, c’est très possible. La suite dépend de nous. Et comme je disais, nous sommes là pour nous battre. Nous sommes là pour défendre notre titre. Après tout cela dépend de chacune d’entre nous. Mais, j’ai très confiance en notre équipe. J’ai très confiance au staff. Je sais que c’est possible de réaliser ce triplé.

Comment appréciez-vous l’organisation de la compétition ?

Ça se passe très bien en tout cas. Il n’y a pas eu de soucis particulier comme on en connait d’habitude. Nous sommes dans un cadre où ça se passe quand même bien. Nous sommes à l’abri de beaucoup de choses avec la pandémie actuelle. Je ne pourrai pas dire plus que ça.

Un message au peuple camerounais qui ne cesse de vous apporter leur soutien…

J’aimerais lui dire qu’il continue d’avoir foi en nous. Puisque nous avons besoin d’eux comme d’habitude. Nous allons donner le meilleur de nous. Nous espérons vraiment qu’on va pouvoir réaliser ce triplé et ramener la coupe chez lui.

Propos recueillis par Thierry Kamto

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page