Sport

Can Cameroun 2021 : L’impuissance des Éléphants mise à nu

Alors qu’elle avait fait le plus dur et était en passe de valider son billet pour les 8es de finale, la Côte d’Ivoire a craqué dans les dernières secondes contre la Sierra Leone (2-2) hier dimanche au Stade de Japoma.

Avec 4 points au compteur après deux matchs, la qualification reste en bonne voie pour la Selefanto mais tout se jouera jeudi contre l’Algérie lors de la dernière journée. Face à la Guinée équatoriale pour son entrée dans la compétition, Max-Alain Gradel avait ouvert le score très rapidement. Encore une fois, la Côte d’Ivoire peut revivre un tel scénario : elle a la possibilité de marquer dès la 12e minute à la faveur d’un penalty. Mais c’est sans compter sur le portier de la Sierra Leone, Mohamed Kamara, impérial face aux assauts des attaquants algériens, champions d’Afrique en titre, lors de la première rencontre des Leone Stars (0-0). Cette fois, le voilà qui stoppe le ballon tiré par Franck Kessié. Un but raté qui coûte cher aux hommes de Patrice Beaumelle. Nicolas Pépé, Wilfried Zaha et Sébastien Haller doivent donc se remettre à l’endroit pour tenter de remporter cette partie synonyme de qualification pour le deuxième tour. Et sur le papier, les champions d’Afrique 2015 en Guinée équatoriale sont supérieurs. Mais la Côte d’Ivoire fait face à une équipe qui, comme contre les Fennecs, défend, attendant les contres, et surprend son monde.

Finalement, Sébastien Haller prend de vitesse la défense de la Sierra Leone pour ouvrir le score après un face à face avec Mohamed Kamara, le portier assez inattendu des Leone Stars (25e). La Sierra Leone, elle, attend la 38e minute avant de se montrer dangereuse. Mohamed BuyaTuray perd son duel face au portier ivoirien Badra Ali Sangaré qui anticipe bien, et intercepte cette frappe du plat du pied. Quatre minutes plus tard, Mohamed Buya Turay tente un tir pas assez appuyé. La Sierra Leone revient toutefois au score avec une frappe puissante dans la lucarne de Musa Kamara, l’homme du jour (55e).

Une fin de match improbable

La Côte d’Ivoire, qui prend un coup derrière la tête pendant une dizaine de minutes, fini tout de même par inscrire un deuxième but signé Nicolas Pépé d’un tir du plat du pied gauche (65e). Sauf qu’Alhaji Kamara assomme les Eléphants dans le temps additionnel. L’ancien parisien Serge Aurier prend même la place du gardien dans les derniers instants dans cette partie un peu folle, après la blessure de Badra Ali Sangaré, sur l’action précédente. Pour son troisième match de phase de poules, la Côte d’Ivoire retrouvera l’Algérie, le 20 janvier, toujours à Douala, pour un choc à la hauteur de l’enjeu et de cette Can 2021.

Dilan KAMNO TACHEKAM

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page