CAMRAIL brise les barrières: La sécurité ferroviaire au Cameroun s’intensifie

sécurité ferroviaire et camrail

CAMRAIL, le géant des chemins de fer du Cameroun, a une fois de plus démontré son engagement indéfectible pour la sécurité des usagers de la route et du rail. L’entreprise, filiale du puissant groupe Africa Global Logistics (AGL), a marqué la 15e Journée Internationale de Sensibilisation aux Passages à Niveau par une série d’activités qui ont mis l’accent sur les principaux enjeux de sécurité liés au transport par rail.

CAMRAIL et l’Imperatif de Sécurité

« Agissons en toute sécurité au passage à niveau » était le thème sous lequel se déroulaient les événements de la journée. CAMRAIL, conscient de sa responsabilité de garantir la sécurité ferroviaire au Cameroun, a orchestré une campagne de sensibilisation qui a mis l’accent sur l’importance du respect des dispositions du code de la route. Les risques liés au franchissement des passages à niveau et à l’intrusion dans les emprises ferroviaires étaient également au centre des discussions, ces comportements étant responsables de nombreux accidents.

« Pour y apporter des solutions efficaces, nous avons associé les communautés à la sensibilisation. Nous travaillons avec les leaders des 168 villages situés le long du chemin de fer dans le cadre de notre politique de proximité. Nous produisons actuellement un guide illustré de sensibilisation pour les élèves du primaire et du secondaire. Un document que nous avons appelé ‘Mon petit train’ et qui va permettre d’éduquer et de sensibiliser à la base », a déclaré Pascal Miny, Directeur Général de CAMRAIL.

Actions et Investissements

Le respect des normes en matière de signalisation mécanique fait également partie des préoccupations de CAMRAIL. Dans le cadre de cette journée de sensibilisation, une caravane composée d’agents de CAMRAIL et de partenaires de Securoute Sarl, spécialisé dans la prévention routière, a parcouru les principaux passages à niveau du réseau, de Kumba à Ngaoundéré, du 15 au 17 juin 2023.

« Le soutien de CAMRAIL nous a permis de mener à bien cette initiative. Il est urgent que les populations et les usagers comprennent qu’un changement d’attitude s’impose afin d’éviter des drames. Au passage à niveau, la priorité est au train !« , insiste Martial Missimikim, Coordonnateur de Sécuroute.

L’État du Cameroun n’est pas en reste dans ces efforts. Il a investi plus de 600 millions de FCFA dans l’automatisation de 6 passages à niveau à Yaoundé et Douala, ainsi que dans la construction de guérites et barrières levantes pour 3 passages à niveau dans les villes de Douala, Eséka et Bélabo.

Pour plus d’informations, visitez le site web de CAMRAIL à l’adresse www.camrail.net ou contactez le service de presse à l’adresse [email protected].

Joseph Talla, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *