Société

Cameroun: Voici la première femme commissaire divisionnaire du Grand-Nord

Par le décret N°2019/632 du 20 novembre 2019, portant avancement de grade au choix de cent cinquante-un (151) commissaires de Police Principaux au grade de Commissaire Divisionnaire au titre de l’année 2019, le Grand-Nord a désormais sa première femme commissaire divisionnaire.

Alim Daouda née Aissatou est née à Meiganga en 1972et y a fait fait ses études primaires à l’école publique groupe 2 de 1978 à 1984, est entré en 6ème en 1984 au CES de Meiganga, a obtenu son Bepc en 1988, son probatoire A4all en 1990, son baccalauréat en 1991 et entre en 1ère année de l’université de Yaoundé 1 la même année. En 1996, elle obtient sa licence en droit à l’université de Douala, obtient 02 ans plus tard sa maîtrise en droit privé et devient en 2001, la première originaire du septentrion admise au concours direct de recrutement des commissaires de police. En 2003, elle achève sa formation et est affectée à la Drpj du littoral. Elle devient chef service du laboratoire de la police scientifique et du fichier en 2006, puis adjoint au commissaire central n° 2 de la ville de Douala en 2014.

Lire aussi
Coup de gueule: L'ingratitude chrétienne envers le corps médical

En 2016, elle est à affectée à la cellule du regroupement familial à la direction générale des renseignements généraux du Mfoundi et en 2019, à la faveur des récentes promotions, est promue commissaire divisionnaire. Mme Alim Daouda née Aïssatou devient ainsi la pre-
mière femme commissaire divisionnaire du Grand-Nord. Mariée, elle est mère de 09 enfants.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer