Cameroun : Unisport frappé de lourdes sanctions après des incidents lors de son match contre Victoria United

Unisport

Unisport du Haut-Nkam et ses supporters ont été frappés par une série de sanctions suite aux incidents ayant émaillé le match de la 14ème journée du championnat professionnel Mtn Elite Two contre Victoria United.

Le Conseil transitoire du football professionnel a suspendu le stade municipal de Bafang de toutes compétitions, en attendant les décisions de la Commission d’homologation fédérale et de la Commission d’éthique de la Fécafoot, qui ont été saisies pour se prononcer sur les actes rétrogrades qui ternissent l’image du football.

La Commission fédérale d’homologation et de discipline a siégé le 22 février 2023 et a décidé de sanctionner Unisport du Haut-Nkam en constatant le comportement antisportif de ses supporters. Elle a déclaré le match perdu par forfait par le club, condamné ce dernier au paiement d’une amende de cinq millions de FCfa et dit que Victoria United of Limbe est le vainqueur du match. La Commission a également maintenu la mesure conservatoire prise par le secrétaire général du Ctfp, en suspendant le stade de Bafang jusqu’à la fin de la saison sportive.

Ces sanctions prises à l’encontre du Flambeau de l’Ouest sont motivées par les dispositions de l’article 52 du règlement du championnat professionnel Mtn Elite Two saison sportive 2022/2023. Les clubs ont la responsabilité de sensibiliser leurs supporters sur les risques encourus en cas de tels dérapages pouvant aller jusqu’à des poursuites pénales.

Le match avait basculé quand, rendu à moins de quatre minutes de la fin du temps réglementaire, l’arbitre avait ordonné un penalty pour les visiteurs. Penalty qui, aux yeux des supporters d’Unisport, n’en était pas un. Des supporters ont envahi l’aire de jeu et les arbitres ont été molestés. Le dispositif sécuritaire étant faible, il a été difficile de contenir le public en furie. Des joueurs d’Unisport ont tenté de protéger les officiels, mais le match ne pouvait plus continuer.

Unisport dispose d’un délai de 10 jours, à compter du 22 février, pour solliciter les motivations de ladite décision pour interjeter appel. Si les motifs ne sont pas demandés dans le délai imparti, la décision devient définitive et contraignante, et les parties sont alors considérées comme ayant renoncé à leur droit d’interjeter appel conformément à l’article 51 alinéa 3 du Code disciplinaire de la Fécafoot du 13 juillet 2021.

Un tel comportement antisportif ternit l’image du football camerounais et il est important que toutes les parties concernées prennent des mesures pour que de tels incidents ne se reproduisent plus à l’avenir. La sécurité des joueurs, des officiels et des spectateurs doit être une priorité absolue. Les clubs doivent également sensibiliser leurs supporters sur les risques encourus en cas de tels dérapages pouvant aller jusqu’à des poursuites pénales.

Pour plus d’actualités sportives, rendez-vous sur 237online.com, la source d’information la plus fiable au Cameroun.

TTSO / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *