Société

Cameroun : Une enseignante se pend à Douala

La dame s’est volontairement donné la mort le mercredi 30 septembre 2020, au quartier Bonabéri (dans l’arrondissement de Douala 4ème).

Un cas de suicide enregistré aux environs de 16 heures, mercredi 30 septembre dernier, au lieudit « Ngwélè », au niveau des rails, au quartier Bonaberi, dans le quatrième arrondissement de la cité économique, Douala. La défunte est une femme enseignante de profession. Son corps sans vie a été découvert par son dernier fils.

Selon des témoignages, la défunte enseignante avait été aperçue par ses voisins lorsqu’il était 15 h hier avec une corde qu’elle venait d’acheter, avant d’être retrouvée pendue quelques minutes plus tard.

Lire aussi
Réhabilitation de la LFPC par le TAS : La FECAFOOT ne lâche pas du lest

Selon ses proches, cette enseignante, qui a été inhumée tôt au matin de ce jeudi 1 octobre dans son village Bansoa (département de la Menoua, région de l’Ouest du Cameroun), déprimait depuis cinq ans. Une dépression causée par la mort de sa fille qui venait de sortir d’une école de médecine en Côte d’Ivoire.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page