Cameroun: Un projet de loi sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique - 237online.com
Politique

Cameroun: Un projet de loi sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique

Il s’agit du projet de loi autorisant le président de la République à procéder à l’adhésion du Cameroun à l’accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique.

L’adhésion du Cameroun à l’accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique

C’est le 5e projet de loi reçu par les députés ce vendredi à l’Assemblée nationale. Il s’agit d’un traité intergouvernemental destiné à la conservation des oiseaux d’eau migrateurs et de leurs habitats en Afrique, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie centrale, au Groenland et dans l’archipel canadien. Il a été élaboré dans le cadre de la Convention sur les espèces migratrices et géré par le Programme des Nations Unies pour l’environnement. Il couvre 255 espèces d’oiseaux dont les plongeons, grèbes, pélicans, cormorans, hérons, cigognes, râles, ibis, spatules, flamants, canards, cygnes, oies, grues, limicoles, goélands, sternes etc. Ce nouveau projet de loi sera examiné au fond par la commission des Affaires étrangères et défendu par le ministre des forêts et de la faune.

Autre point à l’ordre du jour

D’abord une minute de silence en la mémoire des 17 militaires camerounais tombés à Darak. Puis, place à la séance des questions orales. Le député RDPC Thérèse Dzité prend ainsi la parole qui a posé une question au Premier ministre sur la viabilisation des logements sociaux, concernant la fourniture en eau et en électricité. En réponse, Joseph Dion Ngute a rétorqué que les accords ont été passés entre le gouvernement à travers le ministère du développement urbain et de l’habitat et les sociétés en charge de la distribution de l’eau et de l’électricité. Pour le chef du gouvernement « ce n’est qu’une question de temps. Ces logements sociaux seront ravitaillés en eau et en électricité ».

Ensuite, le député SDF Deffo Oumbe sangong a demandé au ministre de l’Eau et de l’Energie d’expliquer ce qui est fait du projet de transport d’énergie depuis le barrage SongLoulou à Bafoussam, région de l’Ouest pour booster le développement du tissu industriel. Gaston Eloundou Essomba a répondu que « ce projet a fait l’objet d’un protocole d’accord avec un partenaire chinois et le MINEE et qu’il n’y a aucune inquiétude à se faire ».

Commenter avec facebook

Source
Par Georges Onana
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer