Actualité

Cameroun: Un jet-setteur poignardé à mort à Yaoundé

Bryant Formbor Fabo, plus connu sous le nom people de « ministre de l’Economie »,a été sauvagement assassiné dans la nuit du 05 juin aux environs de 3h. Un crime crapuleux qui fait des vagues au sein de la jet-set yaoundéenne.

Les images sont choquantes ; les vidéos qui inondent les réseaux sociaux, insupportables. Aux âmes sensibles, s’abstenir. Le corps sans vie d’un jeune
homme recouvert de sang gît en plein milieu de la chaussée sis au lieu-dit « Texaco Omnisports » dans le 5e arrondissement de Yaoundé. Le torse recouvert de sang laisse voir des larges et profondes entailles. On aurait dit de nombreux coups de poignard comme si les bourreaux remplis de rage, avaient reçu la consigne de ne laisser aucun espoir de survie à la victime. L’image de ce jeune homme originaire de la partie anglophone du pays, apprend-t-on, constitue le sujet d’attraction des passants et des riverains aux aurores ce samedi 06 juin 2020. Dans les bars, les commerces, les taxis et dans les marchés, l’affaire fait les gorges chaudes.

Entre émoi et consternation ; étonnement, indignation, interrogations et supputations, les commentaires autour de cette découverte macabre vont bon train. Chacun y va de son analyse. En effet, la tragique scène se serait produite la veille. Selon les informations glanées auprès de quelques curieux, celui qu’on surnommait affectueusement « ministre de l’Economie » aurait eu des démêlées avec un conducteur de mototaxi qu’il a percuté quelques minutes auparavant. « Descendu de son véhicule s’enquérir de la situation, il sera pris à partie par des vandales sous l’effet des stupéfiants qui n’hésiteront pas à le poignarder et l’éventrer sauvagement », rapportent des témoins qui s’étonnent de ce que ni le véhicule, ni les bijoux, ni les téléphones encore moins le portefeuille du jeune homme n’ont été délestés.

Lire aussi
Remise des appuis du PTS-Jeunes : Les jeunes de l'Ouest ont été servi

Des interrogations qui ouvrent le boulevard à une autre version des faits qui s’est répandue dans toute la ville pendant ce week-end. A en croire certaines connaissances de l’infortuné, Le bien nommé Bryant Formbor à l’état civil payerait ainsi le lourd tribut d’une relation amoureuse qu’il a entamé avec une fille qui ne serait ni plus ni moins que la copine d’un richissime homme d’affaires très réputé. Se sentant cocufié et blessé dans son honneur et sa fierté, ce dernier n’aura d’autre solution que de commanditer la sale besogne en se payant les services de certains délinquants pour mettre fin aux jours d’un rival devenu trop encombrant. D’ailleurs, des sources rapportent qu’au moment du forfait, l’homme était en compagnie de la pulpeuse Ivana Essomba puisqu’il s’agit d’elle, une créature qui fait l’objet de convoitise aux yeux de plusieurs courtisans fortunés à Yaoundé.

Amoureux des virées nocturnes

Avec sa plastique de top model, son visage poupon, son look de star et son irrésistible glam-touch, elle fait saliver plus d’un mâle. Chose curieuse, alors qu’on s’attendait à ce que la sulfureuse star qui était en présence du jeune jet-setteur lors de son agression brutale qui lui a coûté la vie- présente des signes d’affliction, cette dernière est apparue totalement décomplexée, plutôt relax dans une série de snaps qui ont choqué plus d’un. Souvent citée dans de mœurs et les chroniques à scandale de capitale elle a, dans une vidéo postée sur Snapchat, eu le temps de préciser que les agresseurs lui ont cassé un ongle, et n’ont pas pu arracher son téléphone.

Lire aussi
Cameroun : le Mouvement « 10 millions de Nordistes » de Guibai Gatama interdit de toutes activités

Comme si cela ne suffisait pas, elle invite les jeunes à se tirer les leçons de cette sombre affaire, en précisant « Ça doit servir de leçon aux autres. » Un témoignage dans une froideur indescriptible et scandaleuse qui laisse perplexe. Ce qu’on sait du défunt, c’est que c’était un amoureux des virées nocturnes et autres saga de jeunes dans les coins chauds et milieux huppés de la ville. Beau gosse à l’élégance et la classe qui ne laissait aucune fille indifférente, il faisait partie de la jet-set à Ongola et forçait le respect parmi ses pairs. Une enquête a été ouverte par la Police en vue de retrouver les auteurs de ce crime crapuleux.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page