Cameroun : Un député Sdf rejoint les sièges du Rdpc à l’Assemblée nationale

Jean-Philippe Nguemeta

Hier, le parti du Chairman a dénoncé le « banditisme politique ».

Banditisme politique ! C’est en ces termes que Joshua Nambangi Osih, le candidat malheureux du Social Democratic Front (Sdf) au dernier scrutin
présidentiel a résumé l’admission du député Sdf du Wouri Oscar Edimo Ndoumbe dans les rangs du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). A la surprise générale, lors de la plénière qui s’est tenue hier à l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguié Djibril, son président qui vient d’être réélu pour la 27ème année consécutive a contre toute attente considérer le député Sdf Oscar Edimo Ndoumbe du Wouri comme un député du parti au pouvoir.

Fait plus grave, celui qui avait démissionné du parti du chairman le 22 octobre dernier s’est assis dans les rangs du Rdpc alors que depuis plusieurs semaines, le spectre de la radiation plane sur lui depuis le dernier National executive comitee (Nec). Contre cette transhumance politique assumée désormais par le Rdpc, Jean Michel Nintcheur s’est voulu clair. « Le député Oscar Edimo Ndoumbe a démissionné du Sdf doit être un député non apparenté à un parti politique. Nous ne comprenons pas par quelle alchimie il se trouve dans les rangs du Rdpc. Nous déplorons cette attitude » , a-t-il affirmé.

Le député Joseph Mbah Ndam de ce parti d’opposition qui est par ailleurs vice-président de l’Assemblée nationale a précisé que les lois du Cameroun ne permettent pas les changements de groupe parlementaire pendant la session. « Le code électoral indique bien que seuls les partis politiques présentent des candidatures. M. Oscar Edimo Ndoumbe a démissionné du Sdf le 5 octobre 2018 mais nous constatons qu’il s’est assis avec le Rdpc » , a-t-il déclaré.
Selon Joshua Nambangi Osih, l’honorable Oscar Edimo Ndoumbe, député Sdf élu à Douala Bonabérib 4 ème « a décidé de soutenir la barbarie du Rdpc. Ce qui est surprenant, c’est qu’il est en faveur d’une action militaire avec plein de tueries pour mettre un terme à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Pour lui, la solution ne peut venir qu’à travers la guerre. Depuis l’année 2018, il est resté en marge de toutes les actions entreprises par le parti.

L’Honorable Edimo Ndoumbe a décidé de rejoindre le Rdpc comme on nous a fait savoir. C’est son droit le plus absolu. Mais grande fut notre surprise
lorsque le président de l’Assemblée nationale l’a présenté comme député membre du Rdpc alors qu’il a été élu en 2013 comme député du Sdf » , a-t-il
déclaré. A ses yeux, seul le code électoral peut permettre cela et le Très Honorable Cavaye Yeguié n’a pas le pouvoir de changer cela. Il ajoute que « ce banditisme politique doit cesser. Ils ne peuvent pas avoir élu un député et quand la personne est à Yaoundé, on l’achète ailleurs. Il est important de comprendre que nous avons des lois et en tant que législateur, nous devons les défendre. Nous sommes en train d’envisager sa suspension de l’hémicycle pour que son suppléant vient prendre sa place ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *