Cameroun: Un bon samaritain agressé à Bonapriso :: Cameroon

Bonapriso, en face de l’Ecole américaine, jeudi dernier aux environs de 20h. Un individu, carte en main, demande son chemin à un fils du quartier.
Junior, 18 ans, transporte avec lui le sac de son ainé, récupéré quelques minutes plus tôt à New Bell. Malgré les injonctions de son frère de rentrer directement à la maison déposer le précieux bagage, contenant ordinateur et documents de travail importants, Junior fait un détour. Il va d’abord faire une autre commission, acheter du lait pour sa nièce.

Et face à cet inconnu qui se dit perdu, Junior joue au bon samaritain. Ça lui coûte cher. Alors qu’il se penche sur le plan, une moto stoppe derrière lui et un type en descend. Entretemps, le demandeur de chemin dévoile un poignard, qu’il cachait sous la carte. On intime l’ordre au jeune garçon de s’asseoir par terre et de remettre le sac. En racontant l’histoire, Junior avoue que des détails lui ont échappé. Comme le fait qu’à aucun moment, l’homme ne le regarde dans les yeux.

Une narration qui fait dire à une voisine, qui elle avait fait preuve de moins de générosité, qu’elle avait échappé à une agression semblable quelques jours auparavant, dans cette même rue des Palmiers. Alvine, call-boxeuse, n’est quant à elle pas étonnée par ce fait divers : « Dès 18h, je commence à emballer mes effets. On a beau être sur la grand-route, ça n’empêche pas que de plus en plus souvent, les gens se fassent braquer ici par des individus à moto qui repartent aussi vite qu’ils sont arrivés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *