Société

Cameroun : Un aéronef porté disparu avec 11 employés de Cotco

L’appareil transportait 11 personnes, employées de l’entreprise Cotco. L’appareil a été localisé hier dans la forêt de Nanga-Eboko.

Le ministre des Transports a annoncé ce 11 mai 2022 qu’un aéronef transportant 11 personnes a été localisé dans la forêt de Nanga Eboko, département de la Haute-Sanaga, région du Centre. Dans le communiqué du gouvernement, il est mentionné que : « Le ministre des transports porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que les services de la circulation aérienne ont perdu, ce mercredi 11 mai 2022, le contact radio avec un aéronef effectuant le trajet Yaoundé Nsimalen-Dompta-Belabo-Yaoundé –Nsimalen. A la suite de la disparition de l’aéronef, des moyens aériens et terrestres ont immédiatement été déployés pour sa recherche. L’aéronef a finalement été localisé dans la forêt, non loin de Nanga Eboko. Les moyens terrestres font actuellement route vers le site de localisation de l’aéronef pour porter assistance à ses occupants. A cet effet, le ministre des Transports invite les populations locales à apporter leur concours aux autorités pour la conduite des opérations de sauvetage des occupants de l’aéronef.»

Le communiqué du ministre des Transports ne précise pas si les occupants de l’aéronef étaient encore en vie au moment où l’appareil a été localisé. Certaines informations publiées hier soir faisaient état de ce que cet aéronef transportait les employés de l’entreprise Cameroon Oil transportation company Cotco). Selon les informations parvenues, Il s’agirait d’un avion de type Dhc -6 400 immatriculé Tj-Tim. L’on a également appris que L’avion a décollé de Nsimalen à 11h48 et devait atterrir à Dompta à 13h45 avec 11 personnes à bord. Le dernier contact avec l’aéroport de Nsimalen a eu lieu à 12h07.

La dernière position connue a été fournie par le tracking de Belabo à 13h31 Z au point de coordonnées qui correspondent à la localité de Ndjombé près de Nanga-Eboko. Cet incident est survenu au moment où une bonne partie de la région du Centre était secouée par une violente tornade. Depuis l’annonce de la disparition de cet aéronef hier, les réunions de crise se sont tenues à l’aéroport international de Nsimalen, à Belabo et à Nanga-Eboko. Les opérations de sauvetage des occupants de l’appareil étaient toujours en cours hier au moment où nous allions sous presse. Cet accident survient 15 ans après celui de Mbanga Mpongo de mai 2007.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page