Cameroun – Tribunal militaire: Déjà un an que des journalistes sont inculpés

Déjà un an que les journalistes Félix Cyriaque Ebolé Bola (Mutations), Rodrigue Tongué, (à l’époque au journal Le Messager et actuellement à Canal 2 International) et l’enseignant en journalisme Baba Wamé ont déféré à une convocation du Tribunal militaire, en qualité d’inculpés.
Depuis lors, ils doivent déférer au gré des convocations de cette juridiction. Ils y étaient convoqués pour répondre des faits de non dénonciation «courant juillet-août 2014, en tout cas dans le temps légal des poursuites, en temps de paix, n’avoir pas averti les autorités militaires administratives ou judiciaires de toute activité de nature à nuire à la défense nationale. Faits prévus et réprimés par les articles 74 et 107 du code pénal». Au sortir de la juridiction spéciale, ils sont interdits de sortie du territoire et mis sous surveillance judicaire. Des restrictions qui vont être levées quelques temps plus tard par la juge d’instruction en charge du dossier. Sauf qu’une fois affecté ailleurs, son remplaçant a repris l’affaire depuis le début. C’est donc un statut d’inculpés qui colle à la peau des trois hommes de médias.

N. G.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *