Société

Cameroun- Très urgent : Kidnappé, le journaliste Martinez Zogo aurait été torturé, puis assassiné comme Mgr Balla

Confusion totale au sein de la presse camerounaise. Chef de la chaîne de radio urbaine Amplitude FM, et émettant de Yaoundé la capitale politique du Cameroun, le journaliste Martinez Zogo a été kidnappé dans la soirée du mardi 17 janvier 2023, au sortir de son bureau.

Selon les premiers témoignages, son véhicule sera d’abord percuté par une voiture de marque Prado, et curieusement immatriculée LT ( région du Littoral Cameroun). Des sources rapportent alors que notre confrère sera embarqué de force par des hommes cagoulés, vers une destination inconnue.

Selon le quotidien Info Matin paraissant à Yaoundé, le journaliste aurait été sauvagement torturé, avant d’être assassiné. Plusieurs personnes pensent déjà aux méthodes utilisées pour l’assassinat de Mgr Jean Benoît Balla le 31 mai 2017, lorsqu’il sera kidnappé dans son domicile dans la nuit, avant d’être retrouvé mort sur le fleuve Sanaga.

Lire aussi
Détention: L’Onu saisi pour le cas Paul Chouta

Pour ce qui est du journaliste Martinez Zogo, la tension est très palpable au Cameroun, et si cet assassinat venait à se confirmer, il pourrait entraîner une implosion sociale. Très célèbre et dithyrambique, Martinez Zogo est le modérateur de la célèbre émission » Embouteillages« , diffusée sur Amplitude FM, de lundi à vendredi. Ces dernières semaines, il s’est particulièrement illustré dans la dénonciation des détournements massifs de milliers de milliards francs CFA, sur les lignes budgétaires 94, 65 et 57, incriminant plusieurs personnalités du pays. Ses chroniques ont surtout ciblé Jean Pierre Amougou Belinga, le PDG du groupe l’Anecdote, éditeur de Vision 4 TV, de Télésud ( París).

Lire aussi
Faux médicament contre la drépanocytose en circulation : l’inventeur du Drépanovax tire la sonnette d’alarme

Merline Evina / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page