Cameroun: Tiriane Noah dément le soutien de son parti MRC au SDF - 237online.com
Politique

Cameroun: Tiriane Noah dément le soutien de son parti MRC au SDF

La présidente intérimaire du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun dément avoir publié un communiqué en soutien aux dernières résolutions du Comité Exécutif National du SDF.

«Je tiens à apporter un démenti formel à la paternité de ce communiqué. Je n’en suis pas l’auteure». C’est en ces termes que Tiriane Nadège Balbine Noah s’exprime dans un communiqué qu’elle a publié le jeudi 13 juin 2019. La présidente intérimaire du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun explique que «le MRC n’a pas vocation à prendre une quelconque position sur les décisions d’un autre parti politique et de s’immiscer dans son fonctionnement».

Rétropédalage?

Ce démenti fait suite à la publication trois jours plus tôt sur la page Facebook de la femme politique, d’un message dans lequel Tiriane Noah soutenait les résolutions prises aux dernières assises du Comité Exécutif National (NEC) du Social Democratic Front (SDF) à Yaoundé.

«Le MRC par ma voix apporte tout son soutien aux résolutions du NEC du SDF tenu dans la nuit du 8 au 9 juin 2019 et leur disons toute notre disponibilité à travailler ensemble pour l’atteinte de ces objectifs pour le bien du Cameroun et particulièrement du peuple camerounais», pouvait-on lire dans le message.

«Le combat que nous menons n’est pas le combat d’un individu ni celui d’un groupe d’individus, c’est le combat du peuple camerounais, le combat pour sa libération», précisait encore la note.

Bouc émissaire

Dans son démenti, la présidente intérimaire du MRC indique que «le Communuty Manager qui gérait cette page (Facebook) a cru devoir penser pour (moi). Il n’est plus autorisé à gérer cette page», souligne-t-elle.

Ce serait donc une faute commise par un tiers qui aurait décidé, sans l’autorisation de Tiriane Noah, de publier un message aussi sensible sur sa propre page officielle Facebook. Une source au sein du MRC, contactée par Cameroon-Info, dément cette version. «Le directoire n’a pas apprécié sa sortie qui est maladroite. Elle devait donc tout faire pour réparer son erreur», explique notre informateur.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer