Cameroun : Soulagement à Yaoundé, Esther Megnigam retrouvée saine et sauve !

Esther Megnigam

C’est un dénouement aussi heureux qu’inespéré. Esther Megnigam, la jeune Camerounaise de 24 ans portée disparue depuis dimanche dernier, a été retrouvée saine et sauve par sa famille. Une nouvelle qui soulage tout le Cameroun, qui s’était mobilisé comme un seul homme pour retrouver celle qui était devenue la fille de tout un pays.

Un cauchemar qui prend fin

Pendant cinq jours, le Cameroun a retenu son souffle, priant pour qu’Esther soit retrouvée vivante. Cinq jours d’angoisse, de recherches frénétiques, d’espoir mêlé de désespoir. Cinq jours qui ont soudé toute une nation autour de la détresse d’une famille.

Mais aujourd’hui, c’est un immense soulagement qui s’empare du pays. Esther est de retour parmi les siens, indemne. Le cauchemar a pris fin, laissant place à des larmes de joie et à des scènes d’émotion intense.

« Votre soutien a fait toute la différence »

Dans un message poignant relayé par 237online.com, la famille d’Esther tient à exprimer sa gratitude infinie envers tous ceux qui ont contribué à ce miracle. « Votre soutien indéfectible et vos efforts inlassables ont joué un rôle crucial dans le retour sain et sauf de notre fille », écrivent-ils, la voix encore nouée par l’émotion.

Car c’est bien la mobilisation exceptionnelle des Camerounais qui a fait la différence. Des milliers de partages sur les réseaux sociaux, des battues citoyennes, une vigilance de tous les instants… Chacun à son niveau a apporté sa pierre à l’édifice, refusant d’abandonner Esther à son sort.

Une nation soudée dans l’adversité

Au-delà du soulagement, c’est aussi une immense fierté qui s’empare du Cameroun. Fierté d’avoir su se serrer les coudes dans l’adversité, d’avoir montré au monde entier ce que solidarité et compassion veulent dire.

Des quartiers huppés aux bidonvilles, des villages reculés aux grandes métropoles, c’est tout un peuple qui s’est uni pour ramener Esther à la maison. Une belle leçon d’humanité et de fraternité, qui restera gravée dans les mémoires.

Des zones d’ombre qui restent à éclaircir

Si la joie prédomine, des questions demeurent néanmoins sur les circonstances de la disparition d’Esther. Où était-elle pendant ces cinq jours ? Que lui est-il arrivé ? Autant de zones d’ombre que l’enquête en cours devra éclaircir.

Car au-delà du cas d’Esther, c’est la sécurité de tous les Camerounais qui est en jeu. Il faudra tirer les leçons de ce drame, identifier les failles éventuelles pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise.

« Que le Très-Haut vous bénisse »

Mais l’heure est avant tout aux retrouvailles et à la célébration. Dans tout le Cameroun, des prières de remerciement s’élèvent vers le ciel. « Que le Très-Haut vous bénisse et vous accorde sa grâce », conclut la famille d’Esther dans son message.

Un sentiment partagé par tous les Camerounais, reconnaissants envers cette force supérieure qui a guidé Esther vers les siens. Reconnaissants aussi envers cette solidarité sans faille qui a une fois de plus prouvé que l’union fait la force.

Alors qu’Esther retrouve peu à peu les siens, c’est tout un pays qui l’enlace virtuellement. Avec un même message, un même souffle : « Welcome home Esther. Tu es chez toi, tu es en sécurité. Le Cameroun veille sur toi. »

Par Patricia Nkoussa pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *