Sport

Cameroun : Samuel Eto’o a seulement deux semaines pour rembourser à l’État plus de 4 milliards Fcfa empruntés pour le mondial au Qatar

Certains ont été surpris qu’au cours de la cérémonie du ballon d’or camerounais, Paul Biya reçoivent le prix spécial du développement du football. Non.

Il n’y avait aucun hasard. Car en réalité, Samuel Eto’o allias Daddis Camara tente d’amadouer Paul Biya. Lui qui pourtant a déclaré au tribunal de Nanterre qu’au Cameroun, il n’avait peur de personne. Même pas de Paul Biya. Daddis Camara sait que désormais, il est dans le collimateur du vieux lion. Car, Paul Biya, connaissant sa voracité et sa boulimie financière a décidé de lui prêter 4 milliards 678 443 380 Fcfa de l’argent du contribuable. Une somme qu’il doit rembourser au plus tard le 31 décembre 2022.

Tout part d’une stratégie de feymania. La FECAFOOT annonce que le Cameroun va gagner le coupe du monde. Elle élabore ainsi un budget de près de 14 milliards Fcfa qu’elle soumet au premier ministre Dion Ngute. Prétextant qu’il s’agit d’un budget jusqu’en finale. Le PM trouve le budget exagéré et exige la côte part de la FECAFOOT. Samuel Eto’o dit qu’il n’a pas l’argent et a déjà utilisé non seulement l’argent qu’il a trouvé dans les caisses, les recettes de matchs, mais également la première partie de l’argent de la FIFA qui s’élève à plus d’un milliard Fcfa pour la préparation des lions indomptables au mondial.

Lire aussi
Cameroun - Football féminin : Des Awards pour les actrices en fin de saison

Le gouvernement indique qu’il n’y a pas cet argent et exige que la FECAFOOT contribue. Le budget est revu à la baisse. Le gouvernement fait savoir que pour la participation du Cameroun au Qatar sa quote part s’élève à 3 milliards 784 millions 951 276 Fcfa. Dadis Camara n’est pas content et veut plus d’argent. Prétextant qu’il utilisera cet argent pour ramener la coupe du monde au Cameroun.

Il demande à cet effet un prêt en dressant la liste des besoins parmi lesquels figurent les qualifications jusqu’en finale, hébergement, nutrition et autres. Le dossier est transmis à la présidence de la République.

C’est ainsi que le chef de l’Etat décide d’accorder un prêt de 4 milliards 678 443 380 Fcfa. Ce qui porte exactement à 8 milliards 463 394 656 Fcfa le budget définitif du Cameroun pour la coupe du monde au Qatar. Soit 3 milliards 784 millions 951 276 Fcfa comme contribution du gouvernement et 4 milliards 678 443 380 Fcfa comme quote part de la FECAFOOT. Le dossier est piloté par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze.

Lire aussi
Cameroun - Coupe du Cameroun : Fin de parcours pour les divisionnaires

Mais, là où Samuel Eto’o est piégé, c’est le fait que cet argent doit être remboursé dans les caisses de l’Etat au plus tard le 31 décembre 2022. Soit dans exactement deux mois. 2 milliards 732 110 821 lui seront versés dans les jours à venir. Par la suite le gouvernement fait savoir que les 1 milliards- 946 332 559 seront mobilisée « en fonction de la performance de notre équipe nationale et également remboursable à la même échéance ». Soit le 31 décembre 2022.

En résumé, sur les 4 milliards 678 443 380 Fcfa demandés par Samuel Eto’o, le gouvernement lui prête directement 2 milliards 732 110 821 et le reste, soit 1 milliards 946 332 559 au cas où les lions indomptables traversent au moins le 1er tour. Mais tout cet argent doit définitivement rentrer dans les caisses de l’Etat le 31 décembre 2022. L’étau se resserre petit à petit.

Lire aussi
Rugby AfricaCup : Essai manqué pour le Cameroun !

BORIS BERTOLT

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page