InternationalSociété

Cameroun : Qui est réellement Franklin Nyamsi ?

Si l’on s’en tient à la définition du terme « professeur agrégé » en France, Franklin Nyamsi est un enseignant de lycées et collèges, et non un haut gradé de l’enseignement supérieur comme il ferait croire.

« En France, un professeur agrégé de l’enseignement du second degré français est un fonctionnaire de l’Éducation nationale, enseignant dans les classes de lycée, dans les classes préparatoires aux grandes écoles et dans les sections de techniciens supérieurs, et plus rarement dans les collèges. Les professeurs agrégés de l’enseignement secondaires sont parfois appelés « agrégés de l’Université » (avec une majuscule) à l’Université de France qui désigne l’enseignement secondaire organisé par Napoléon 1er en 1808, en même temps qu’est recréé le concours de l’agrégation ». C’est ainsi que se définit le terme professeur agrégé au pays d’Emmanuel Macron.

Mais en tant que professeur agrégé de philosophie dans ce pays d’Europe, Franklin Nyamsi laisserait croire autre chose à ses compatriotes au Cameroun. C’est que fait savoir une source digne de foi. Et dans un article publié par Camer.be (confrères de 237online.com) en 2015, l’activiste Anna Mvondo fait savoir que Franklin Nyamsi est un usurpateur d’identité. « C’est plus fort que lui, il souhaite porter ce titre. Il ne peut s’empêcher de tricher. Et pourtant il est conscient que ce n’est pas son statut à lui. Et alors, ses amis usurpent bien sur d’autres cieux non ? ils sont devenus chefs, présidents, et autres gradés militaires. Et pourquoi pas lui ? Non ça ne sera pas lui, les camerounais n’admettent pas ça ! Et moi ma résolution pour 2015 ? C’est de dénoncer », peut-on lire.

Lire aussi
Bitcoin Evolution en tant que plateforme de trading automatisée

Selon Anna Mvondo, Franklin Nyamsi est souffre de trouble de l’image de soi : « Je me suis dit, pourquoi ce monsieur a-t-il un tel trouble de l’image de soi ? Comment l’aider à se voir comme il est ? alors, j’ai pensé qu’en mettant aux yeux ses propres aveux il se rendait à l’évidence », ajoute-elle.

D’une autre source bien introduite, le professeur agrégé de philosophie et blogueur serait actuellement en pourparlers avec l’Université de Rouen (Normandie, France) pour être chargé de cours.

Et ce ne serait pas tout ! Il aurait également envie venir enseigner dans les Universités du Cameroun. Mais compte tenu de son statut actuel, on peut dire que son niveau se trouve dans les établissements d’enseignement secondaire.

Afficher plus

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page