Politique

Cameroun – Présidentielle 2018 : Calixte Beyala remonte les bretelles à Kamto

La romancière camerounaise condamne l’attitude du candidat du MRC à la présidentielle du 07 octobre.

Ce dernier s’étant auto-proclamé vainqueur en violation des dispositions réglementaires.

Des sources sûr, Kamto arriverait quatrième derrière Biya, Cabral et Osih », peut-on lire sur la page Facebook de la romancière franco-camerounaise, mardi 9 octobre 2018, deux jours après le scrutin. Cette réaction de l’écrivaine est intervenue 24 heures après la déclaration du candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) le Pr Maurice Kamto. Une déclaration qui le proclame vainqueur de cette élection présidentielle 2018 au Cameroun.

Un discours dangereux n’a pas seulement déçu la classe politique camerounaise. Car, même les acteurs de la culture s’indigne contrent cette proclamation de victoire qui ne vise qu’à créer des troubles sociaux. Particulièrement la romancière Calixte Beyala n’est pas allée du dos de la cuillère pour donner des leçons au Pr Maurice Kamto: «Il voulait mettre le Cameroun par terre déclare qu’il a gagné une élection qu’il a perdue ! Ah le faussaire pris la main dans le sac ! Il s’installera à Baham et gouvernera le périmètre de Baham encore que les vraies grandes personnalités de Baham vont le chasser» dixit la lauréate du grand prix littéraire Afrique noire de 1994.

Un post de la romancière va inciter certains internautes à la qualifier de tribaliste anti bamiléké. Dans sa posture de femme de lettres, elle avoue qu’elle émet des jugements objectifs dénués de toute passion et sottise.

«Une certaine catégorie de personnes (ndlr) ont lu mon post et ont conclu que cet article était contre les bamilékés, à moins de s’accorder sur le fait que tous les bamiléké sont des pro-Kamto, ce que je ne crois pas», précise-t-elle sur sa page Facebook. Pour elle, Maurice Kamto veut embraser le pays en se déclarant vainqueur des élections. De ce fait, elle appelle les Camerounais à rester calmes.

Pourtant, la romancière a félicité tous les candidats à la présidentielle 2018, aux lendemains du scrutin du 7 octobre. «Je félicite tous les candidats, Biya Paul, Kamto Maurice, Cabral Libi, Osih, Ndam Njoya, Garga ! Vous avez tous été excellents ! Votre campagne était belle ! Les Camerounais se sont bien amusés en s’invectivant certes, mais tout ceci n’a fait que renforcer la fraternité et la solidarité entre les citoyens», écrit la romancière sur sa page Facebook, le 8 octobre 2018.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer