Economie

Cameroun : Près de 2,717 milliards de Fcfa pour le développement de l’Ouest

C’est le montant alloué pour la construction de cette collectivité territoriale décentralisée.

Le montant alloué au développement de la région de l’Ouest a été dévoilé le 23 février dernier par le Dr. Jules Hilaire Focka, conseiller régional. C’était au cours d’une conférence de presse organisé dans le cadre du salon des entreprises, de la Pme et du partenariat de Yaoundé, Promote. Pour faire bon usage de cette enveloppe et améliorer les conditions de vie des populations, le Dr Jules Hilaire Focka a présenté sa vision de développement local qui se matérialise par des projets qui seront entrepris. « Le conseil a pour objectifs de faire appliquer les principes de bonne gouvernance et d’établir un principe de résilience sociale de confiance avec l’opinion publique », a rappelé le conseiller régional. Et de poursuivre : « Nous avons le Plan Régional de Développement qui est déjà en cours d’élaboration. Il permettra de traduire dans les faits les options stratégiques de développement définies dans la vision 2035, ainsi que la stratégie nationale de développement (SND30) ».

150 millions de Fcfa pour chaque département

Pour pouvoir faire une meilleure répartition des fonds, le conseil a effectué une tournée dans tous les départements au courant de l’année écoulée, l’objectif étant de recueillir les besoins des populations et associer les acteurs de développement à la réussite des missions assignées. Pour le compte de l’année 2022, avec un budget de 4.561.696.497 Fcfa, la région prévoit, une dotation d’une enveloppe de 150 millions de Fcfa à chaque département de la région, soit 1 milliard 200 millions de Fcfa pour les huit départements de la région. Quant à l’amélioration de l’offre des services sociaux de base, la région prévoit l’équipement de la maternité de l’hôpital de district de Bafang ; le renforcement de la capacité de la centrale solaire de l’Hôpital de district de Bangangté ; le renforcement du plateau technique de l’hôpital de district de Bamendjou, la construction et l’équipement du bâtiment pour les services d’urgences de l’hôpital de district de Dschang ainsi que la rénovation de l’hôpital de district de Penka Michel comme l’a énuméré le Dr Jules Hilaire Focka. Le montant prévu pour la réalisation de ces activités est de 394 millions 283 mille 851 fcfa. Par ailleurs, le conseil entrevoit la construction des salles de classe, d’un lycée agricole à Galim, des salles polyvalentes, d’un complexe multisport pour renforcer l’offre infrastructurel dans le système éducatif de la région. En ce qui concerne la promotion du développement économique et la protection de l’environnement, une enveloppe de 1 milliards de fcfa a été réservée pour la promotion du développement économique et protection de l’environnement.

Lire aussi
Cameroun : Un deuxième moto-taximan assassiné à Bafoussam

Au cours des échanges, le conseiller est revenu sur la situation sécuritaire dans les villes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, la lutte contre Boko-Haram et la pandémie du Covid-19 qui pour lui, ne constituent pas un frein pour la mise sur pieds et la réalisation de certaines de ces activités. « Ces réalités font que tout ce qui a été prévu ne pouvait pas être réglé. Nous sommes conscients des difficultés de l’Etat mais nous sommes aussi embêtés parce qu’avec les régions, les gens attendent beaucoup de nous. Et nous aussi, nous avons besoin de ces moyens pour nous exprimer. Mais malheureusement, les moyens ne suivent pas. En date d’aujourd’hui (30 novembre 2021), ce qui a été mobilisé, c’est à peine 28%. On nous a rassuré que la suite viendra mais quand ? C’est la question que nous nous posons. Pour le moment, nous n’allons pas croiser les bras. Nous allons travailler en conséquence. Nous espérons que d’ici là, la situation pourra s’améliorer » a-t-il déclaré.

Lire aussi
Cameroun : Les feux de signalisation inexistants à Bafoussam

Marie Laure Mbena / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page