Cameroun – Portraits des nouveaux magistrats de la Cour suprême: Roger Sokeng, conseiller

Le magistrat Roger Sokeng nommé conseiller à la Cour suprême du Cameroun jeudi dernier est enseignant à l’université de Douala.[pagebreak]Roger Sokeng compte désormais parmi les conseillers de la Cour suprême, la plus haute instance de juridiction du Cameroun. Il y a été nommé le jeudi 18 décembre 2014. Le magistrat de la Cour d’appel du Littoral ainsi promu est un habitué des questions judiciaires. Il a été président du Tribunal de grande instance (Tgi) de Nkongsamba, dans le département du Moungo. Il a aussi exercé au (Tpi) de Ndokoti. Docteur en Droit privé, Roger Sokeng est enseignant assistant à la Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp) de l’université de Douala depuis près de vingt ans. Il est l’auteur du livre intitulé « Les institutions judiciaires au Cameroun».
Dans le milieu sportif, Roger Sokeng est connu comme membre de la chambre de recours des élections à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). C’est sous sa présidence que ladite commission a annulé l’élection d’Iya Mohammed à la tête de la Fecafoot en juin 2013. Roger Sokeng a motivé cette décision par les nombreuses irrégularités constatées lors de ce scrutin. Un des proches de Roger Sokeng le présente comme « quelqu’un qui a du caractère. Il a été approché pour disqualifier certains candidats à l’élection de la Fecafoot en 2013. Il n’a pas cédé aux pressions», relève-t-il.

Mathias Mouendé Ngamo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *