Cameroun: Plus d’alcool aux moins de 18 ans

Le Syndicat national des exploitants des débits de boissons (Synedeboc) engage dès lundi prochain une sensibilisation du public et des débits de boisson sur la consommation abusive de l’alcool.
Et plus encore, sur la consommation des boissons alcoolisées à moins de 18 ans. Pour cela, 1 368 barmans ont été formés dans les villes de Douala et de Yaoundé sur la vente responsable de l’alcool. Il a été question pendant ces formations de sensibiliser ces responsables des débits de boissons sur le respect des lois en vigueur, s’agissant de la vente responsable de la boisson alcoolisée. 237online.com Car le non-respect de ces lois peut entrainer des sanctions. Notamment, une amende de 5000 FCFA à 50 000 FCFA pour tout débit de boissons alcooliques qui reçoit dans son point de vente une personne mineure de 18 ans non accompagnée d’une personne majeure de 21 ans en ayant la surveillance. Ou encore, celui qui fait boire jusqu’à ivresse une personne mineure de 21 ans. Et en cas de récidive, ces responsables des débits de boissons encourent une peine de prison. Notamment, la peine d’emprisonnement de 15 jours à un mois et une amende de 10 000 FCFA à 100 000 FCFA. Pour la matérialisation de cette sensibilisation, des panneaux sur lesquels sont inscrits « pas de consommation d’alcool à moins de 18 ans » seront affichés dans 500 débits de boissons choisis par le Synedeboc. « Ces tableaux ont pour but d’attirer l’attention des barmans, pour qu’à chaque fois qu’un mineur entre dans leur point de vente, qu’ils se rappellent qu’ils sont les ambassadeurs de la vente de boisson responsable », explique Hervé Nana, président régional pour le Littoral du Synedeboc lors d’un point de presse à Douala.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *