Cameroun : Paul Biya salue les héros des jeux africains, la fierté retrouvée !

narcisse mouelle kombi et paul biya

Une lettre qui réchauffe les cœurs et ravive la fierté nationale. Dans un courrier adressé à Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports, le président Paul Biya a tenu à féliciter chaleureusement la délégation camerounaise pour ses performances remarquables aux 13e Jeux Africains d’Accra 2023. Un geste fort qui met du baume au cœur d’un ministère en proie à des turbulences, comme le révèle en exclusivité 237online.com.

30 médailles, le Cameroun brille sur la scène continentale

C’est un bilan qui force le respect. Avec pas moins de 30 médailles remportées au Ghana, dont plusieurs en or, les athlètes camerounais ont porté haut les couleurs nationales. Un succès qui doit tout au « talent et à la détermination » des sportifs, comme le souligne le chef de l’État dans sa lettre.

« Notre pays a glané, grâce au talent et à la détermination des athlètes, une moisson de trente médailles« , écrit Paul Biya, visiblement touché par cette performance collective. Une fierté partagée par des millions de Camerounais, qui voient en ces héros du sport les dignes ambassadeurs de leur pays.

Eseme Alobwede et Ngadja Nyabeyeu, les nouvelles stars

Au-delà du succès collectif, deux athlètes sortent particulièrement du lot. Emmanuel Eseme Alobwede, médaillé d’or du 100 mètres, et Junior Ngadja Nyabeyeu, double médaillé d’or en haltérophilie, ont eu droit à une mention spéciale du président Biya.

« J’adresse une mention spéciale au sprinteur Emmanuel Eseme Alobwede, médaillé d’Or du 100 mètres, ainsi qu’à l’haltérophile Junior Ngadja Nyabeyeu, double médaillé d’Or dans sa discipline. Ces deux compétiteurs ont particulièrement contribué au rang respectable de Notre cher et beau pays« , écrit le chef de l’État, visiblement impressionné par leurs exploits.

Un rayon de soleil pour un ministère en crise

Pour le ministre Narcisse Mouelle Kombi, cette lettre présidentielle est un véritable rayon de soleil dans un ciel bien sombre. Car le ministère des Sports traverse une zone de turbulences, entre le casse-tête du sélectionneur national et la disqualification controversée des Lionnes indomptables du handball.

Autant de dossiers brûlants qui mettent le ministre sous pression. Mais avec ces félicitations venues du sommet de l’État, Mouelle Kombi peut souffler un peu. La reconnaissance du travail accompli, malgré les difficultés, fait du bien au moral des troupes.

Le sport, plus qu’une passion au Cameroun

Au-delà de la performance sportive, c’est toute une nation qui vibre derrière ses athlètes. Au Cameroun, le sport est bien plus qu’une simple passion. C’est un ciment national, un vecteur de fierté et d’unité dans un pays pluriel.

Chaque médaille remportée, c’est le Cameroun tout entier qui exulte. Des rues de Yaoundé aux villages les plus reculés, c’est tout un peuple qui se reconnaît dans ces champions, modestes mais tellement talentueux.

Vers de nouveaux défis, vers de nouvelles gloires

Mais Paul Biya ne compte pas s’arrêter là. Dans sa lettre, il encourage déjà les athlètes et leurs encadrants à « améliorer leurs performances ». Le regard est déjà tourné vers les prochains défis, les prochaines compétitions.

Car cette réussite aux Jeux Africains n’est qu’une étape. Le Cameroun a soif de nouvelles gloires, de nouveaux exploits. Avec le soutien de son président et l’amour de son peuple, nul doute que ses athlètes continueront à briller sur les scènes continentale et mondiale.

Alors que le pays célèbre ses héros, c’est tout un pays qui se remet à rêver. Rêver d’exploits, de médailles, de fierté retrouvée. Le sport camerounais a de beaux jours devant lui. Et cette lettre présidentielle n’est que le début d’une nouvelle ère dorée. En attendant les prochains frissons, les prochaines joies. Le Cameroun est prêt. Prêt à vibrer, à s’enflammer, à gagner. Encore et encore.

Par Stéphanie Motto pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *