Sport

Cameroun – Ouverture des Jeux Universitaires 2015: La succession de l’Injs est lancée

Hier, Jacques Fame Ndongo a demandé aux athlètes « d’éviter de consommer n’importe où… » tout au long des 18èmes jeux à Yaoundé I.C’est par un match de football qui opposait l’équipe messieurs des jeunes de l’université de Yaoundé I (UYdé I) à celle de l’université Catholique d’Afrique Centrale (Ucac) que s’est clôturée la cérémonie d’ouverture de la 18ème édition des Jeux universitaires (J.u). La rencontre s’est déroulée au stade du « Renouveau » en présence de plusieurs membres du gouvernement notamment les ministres : du Sport et de l’Education physique Adoum Garoua, celui de l’Enseignement supérieur Jacques Fame Ndongo, Issa Tchiroma Bakary de la Communication… Et, de l’ensemble des recteurs de différentes universités et bien d’autres personnalités.
Les cop’s de Yaoundé I ont imposé leur suprématie à ceux de l’Ucac en s’imposant par un score de 2-1 sur leurs propres installations. Pourtant, devant un public venu nombreux, les hommes de l’Ucac ont été les premiers à trouver le chemin des buts. Grâce à l’attaquant Idevert Eloundou, les cop’s de Yaoundé I ont été obligés de revoir leur tactique de jeu, 10 min après le coup d’envoi. Les poulains de David Pagou, l’entraineur de Yaoundé I vont réagir une trentaine de minutes plus tard grâce à Njoya Mohammed qui va se charger de remettre les pendules à l’heure (1-1). Le résultat va rester le même jusqu’à la fin de cette manche.
De retour des vestiaires, Yaoundé I connu sous le nom de « bombe atomique » va changer l’aspect du jeu. Cette fois, il est plus fluide et constructif. Les coéquipiers de Franck Ekolle le capitaine de l’université de Yaoundé I (3ème au classement général en 2014) iront jusqu’à manquer des faces à faces. Mais ils seront récompensés une quinzaine de minutes avant le coup de sifflet final grâce à Jean Ketsa (2-1). Guy Ovambe l’un des joueurs de l’Ucac avoue que son équipe a manqué de lucidité et d’attention en défense. Plusieurs autres compétitions se sont déroulées au complexe la Concorde de l’UYdé I. Et, chaque équipe met la chance de son côté, question de détrôner l’Injs vainqueur depuis six années consécutives du trophée général des Jeux.
Bien avant ce match, toutes les 19 institutions ont défilé avec leurs fan’s clubs respectifs. Avec en primeur le message de lutte contre la secte obscurantiste Boko Haram lors d’une cérémonie coloriée. Le Minesup Jacques Fame Ndongo leur a prescrit la discipline en toute chose. Il leur a demandé de faire preuve de beaucoup de créativité et de dynamisme. Il a par ailleurs émis le vœu que « la compétition se déroule très bien sur tous les plans : infrastructurel, médical, sanitaire ». Il exhortera les « étudiants d’éviter de manger n’importe où, n’importe comment et n’importe quand. Les choses sont biens structurées ici, il faut respecter les consignes et les jeux se dérouleront biens dans le fair-play, la probité, l’intégrité et dans l’amour de la patrie ». D’ailleurs, à ces jeux, les athlètes ont le devoir de se démarquer par leur « sursaut patriotique pour la croissance et l’intégrité territoriale », thème choisi pour l’édition 2015.

Lire aussi
237online.com : Voici le calendrier complet de la Can TotalEnergies Cameroun 2021

Guy Hyacinthe Owona

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page