Sport

Cameroun – Opinion : Ngadeu est au dessus de tous les défenseurs convoqués

Une précision importante. L’analyse n’est pas un ramassis de kongossa. Mais un ensemble d’éléments logiques qui facilitent la compréhension d’une situation.

Il est donc question de comprendre les choix du Manager Sélectionneur, et non de lui faire un procès d’intention. Il est aussi question de donner notre avis. Si cette liste ne me surprend pas personnellement, parceque j‘avais compris qu’on ne rassemble pas les joueurs à une fenêtre Fifa, l’unique avant la compétition, si on n’a pas de certitudes, elle nécessite une compréhension technique et tactique . Il était donc évident que les choix de la tournée asiatique seraient les mêmes à quelques exceptions près. Cependant, rien ne doit nous empêcher de faire des observations. Les absences de Jean ONANA, Ignatius Ganago, Oumar Gonzalez et surtout Michael Ngadeu interrogent. Parceque en plus d’être performants en clubs, ceux qui ont été convoqués à leurs places sont discutables. Je l’ai dit il y’a cinq mois, je le répète aujourd’hui, Ngadeu est au dessus de tous les défenseurs convoqués. Comme les critères sportifs ne sont pas les seuls en jeu, le staff doit avoir des raisons que je vais respecter, mais qu’il aurait dû clairement expliquer pour lever des équivoques. Mais ce n’est pas non plus la première fois que la non sélection d’une valeur sûre à la veille d’une Coupe du monde divise l’opinion dans ce pays. Il y’a eu Ekoule en 82, Ebongue en 90, Tchoutang en 98 et autres Bedimo en 2010…

Lire aussi
Can TotalEnergies Cameroun 2021 : Les Lions Indomptables s’imposent d’entrée

Mais on peut aussi passer une décennie à pleurer les « morts ». Célébrons aussi les « vivants ». Et dans cette liste , aussi infime qu’elle est, on peut y trouver de la satisfaction. La première est la convocation de deux joueurs évoluant au pays. Si vous ne le saviez pas, notez que La Fifa va distribuer 209 millions de dollars (215 millions d’euros) aux clubs qui libèrent leurs internationaux pour le Mondial 2022 au Qatar. La même enveloppe qu’il y’a quatre ans en Russie. Ce programme instauré en 2010, en mots simples, va permettre à Colombe du Sud et CotonSport de Garoua de renflouer leurs caisses . C’est important. La sélection de Marou Souaibou crédibilise l’initiative du Ballon d’or de la Fecafoot. Celle de Ngom le clin d’œil aux clubs de l’arrière pays. L’autre satisfaction, c’est de publier tôt la liste pour permettre à ceux qui sont convoqués de se concentrer et à l’opinion de passer à autre chose.

Lire aussi
Can TotalEnergies 2021 : Voici ce que Motsepe a dit à Paul Biya

Maintenant permettez qu’on analyse la liste d’un point de vue technique. En fait, l’architecture de la liste doit dévoiler les intentions d’un staff. En sélectionnant 10 attaquants, contre six milieux et sept défenseurs, il est clair qu’on bâti une équipe offensive. Et c’est surprenant compte tenu de nos adversaires et des qualités de leurs joueurs. En plus si on joue avec un système à quatre défenseurs, il est clair qu’en situation de match, il en reste trois sur le banc. Prédisposé à subir, donc à faire des fautes et à s’exposer aux cartons, si on perd deux défenseurs, on entre en difficulté derrière. Et même pour ces défenseurs, si on enlève Mbaizo, Fai et Nouhou joueurs de côté, il nous reste quatre défenseurs centraux. Les choix sont trop justes. Ce qui veut clairement dire que dans l’esprit du sélectionneur, plusieurs attaquants vont faire le travail défensif. Et précision importante, Ngom par exemple qui est retenu comme attaquant, a été formé au poste d’arrière droit à Ecole De Football Brasseries Du Cameroun, d’où son surnom de « Tétanos » parce qu’il savait vacciner les attaquants. C’est visiblement sur cette polyvalence que mise le staff. Ma petite déception est que le staff est resté sur ses certitudes. Il aurait pu nous gratifier d’une petite folie avec les Enzo TCHATO, Carlos Baleba ou Steve Mvoué, comme les carrières de la plupart des membres du staff avaient commencé, et en coupe du monde!

Lire aussi
Can 2021 : Le Cameroun tient sa compétition

Maintenant on doit faire avec ceux qui sont retenus. On a le devoir de les soutenir et de les accompagner. Et le staff aura l’obligation d’assumer les délices ou les servitudes qui en découlent. Que le match commence.»

Martin Camus MIMB

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page