Cameroun – Opération épervier: Yves Michel Fotso poursuivi pour le détournement de 18 milliards de F Cfa

Cet argent est le fruit de la vente de l’épave d’un avion de la défunte Cameroon Airlines, suite à un crash d’avion survenu en 2000. Le procès s’est ouvert  ce jeudi 6 novembre au Tribunal criminel spécial.[pagebreak]Le visage serré, l’air affaibli par presque 4 ans de détention, l’homme d’affaire Yves Michel Fotso a renoué ce jeudi 6 novembre 2014 avec l’ambiance d’un palais de Justice. Ce, après sa condamnation à 25 ans de prison en septembre 2012 dans le cadre de l’affaire de l’achat d’un avion présidentiel. Cette fois-ci, il sera face aux  collèges des juges du Tribunal criminel spécial présidée par Francis Moukouri.

Au cours de l’audience de ce jour, il a été question non seulement d’identifier l’accusé mais aussi de lui signifier les charges qui lui sont reprochées. Il est reproché à l’ancien directeur général de la défunte Cameroon Airlines (juin 2000-novembre 2003) d’avoir courant 2002 détourné la somme de plus de 18 milliards de F Cfa dans le cadre de la vente de la carcasse d’un avion Camair (Boeing 747 Combi) suite au crash survenu en fin d’année 2000. Pour ces accusations, Yves Michel Fotso a plaidé non-coupable.

L’accusation a préparé 6 témoins pour accabler Yves Michel Fotso. Ce dernier n’en a prévu aucun. L’affaire a été reportée au 9 décembre prochain. A cette occasion, les débats s’ouvriront avec l’audition des premiers témoins de l’accusation.

C’est en décembre 2010 que le fils du richissime homme d’affaire, Fotso Victor, est arrêté par la police et écroué à la prison centrale de Kondengui pour détournements de fonds. En juin 2012, il a été conduit de force dans une cellule du secrétariat d’Etat à la défense qu’il occupe jusqu’à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *