Cameroun – Noso: Un chef de village tué à Buea

Chief Molinga Francis Nangoh

Chief Molinga Francis Nangoh, chef du village Liwula Malalea a été assassiné par des terroristes armés.

La région du Sud-ouest et singulièrement le chef-lieu Buea est encore en émoi. C’est à la suite de l’assassinat du Chief Molinga Francis Nangoh, chef du village Liwula Malale par des individus armés non encore identifiés. En effet, ce chef de troisième degré a reçu la visite inopinée des hors-la-loi vers 19h30mn dans sa chefferie située à Muea Court Area à Buea. Ces derniers ont mis le feu à la chefferie avant de tirer à bout portant sur le roi des Liwula Malale. Après leur forfait, les assassins ont fondu dans la nature. Le monarque a succombé à ses blessures. Son corps a été placé à la morgue à Buea. C’est la consternation à Buea. Chief Robert Esuka Endeley, chef supérieur de 1er degré des Bakweri a condamné avec la dernière énergie ce meurtre de son collège. Le député Malomba Esembe de Buea Urban est descendu sur les lieux.

A la place du palais, il n’y a avait que de la cendre, de gravats et surtout de la désolation à la suite de cet acte ignoble. Le climat est suffisamment lourd pour admettre que celui qui avait tenu une réunion quelques minutes seulement avant l’attaque n’est plus. La compassion du député a été suivie de son appel en direction de la population afin qu’elle mette tout en œuvre pour dénicher les assassins.

Chief Molinga Francis Nangoh est le sixième chef traditionnel tué depuis le début de la crise dite anglophones dans la région du Sud-ouest. On peut citer entre autre les chefs Mbanda Njie de Lysoka, Nwese Ekokuka d’Esukutan, EsohItoh d’Ekondo Titi, EkabeNiongo de Bakunfu, Oscar Ebako de Dieka et Collins du village Ikiliwindi. Il est à noter que chief Molinga Francis Nangoh est au trône de Liwula Malale depuis le 20 octobre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *