Cameroun – Nigeria: Front commun contre Boko Haram

Le communiqué conjoint publié au terme de la visite d’amitié et de travail de Son Excellence Monsieur le président Muhammadu Buhari, de la République fédérale du Nigeria en République du Cameroun, 29-30 juillet 2015A l’invitation de Son Excellence Monsieur Paul BIYA, président de la République du Cameroun, Son Excellence Monsieur Muhammadu Buhari, président de la République fédérale du Nigeria, a effectué une visite d’amitié et de travail au Cameroun les 29 et 30 juillet 2015, accompagné d’une importante délégation.
1. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des excellentes et historiques relations d’amitié, de fraternité et de bon voisinage qui existent entre les deux pays.
2. A son arrivée à l’Aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, Son Excellence Monsieur Muhammadu Buhari, président de la République fédérale du Nigeria, a été accueilli par son homologue, Son Excellence Monsieur Paul Biya, en présence des corps constitués nationaux et du corps diplomatique.
3. Son Excellence Monsieur Paul BIYA, président de la République du Cameroun, a, en son nom propre, au nom du gouvernement et du peuple camerounais, souhaité la bienvenue et un agréable séjour en terre camerounaise à son Frère et Ami, Son Excellence Monsieur Muhammadu Buhari, Président de la République Fédérale du Nigeria.
4. Les deux chefs d’Etat se sont entretenus dans une atmosphère empreinte d’amitié et de fraternité et ont fait un large tour d’horizon des questions bilatérales, régionales et internationales.
5. Abordant les questions de sécurité, les deux chefs d’Etat ont relevé avec satisfaction l’affaiblissement en cours des capacités opérationnelles de Boko Haram.
Ils ont condamné les attentats terroristes perpétrés par Boko Haram dans les pays du Bassin du Lac Tchad et exprimé leurs condoléances et leur compassion à l’égard des victimes civiles et militaires de Boko Haram. Ils ont renouvelé leur soutien à la Force Multinationale Mixte dans la guerre contre Boko Haram. Ils ont également exprimé leur détermination commune à éradiquer Boko Haram et, dans cette optique, ont convenu, entre autres, d’intensifier l’échange des renseignements entre les services de sécurité des deux pays.
6. Le Président Muhammadu Buhari a réaffirmé la détermination de son pays de renforcer la coopération avec le Cameroun et les autres pays voisins, en vue de l’élimination sans délais de ce phénomène.
7. Les deux chefs d’Etat se sont engagés à renforcer la coopération sécuritaire tout le long de leur frontière commune sous les auspices du Comité de Sécurité Transfrontalière Cameroun-Nigeria et dans le cadre de la mise en œuvre du concept des opérations stratégiques approuvées par le Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission du Bassin du Lac Tchad et le Benin, tenu à Abuja, le 11 juin 2015.
8. Les deux chefs d’État se sont félicités de l’amélioration de la surveillance des espaces maritimes des deux pays, grâce aux efforts conjoints au sein des institutions interrégionales. Face à la persistance des attaques en mer, ils ont décidé de renforcer leur coopération sécuritaire pour faire des côtes, des eaux territoriales et de la haute mer dans l’espace du Cameroun et du Nigeria, des lieux où règne la sécurité.
9. S’agissant des relations bilatérales, les deux chefs d’Etat se sont félicités de l’exemplarité de la coopération entre les deux pays à travers la Grande commission mixte de coopération qui couvre tous les secteurs socio-économiques de développement à savoir; la sécurité, la santé, l’agriculture, l’éducation, le commerce, l’énergie, les infrastructures, l’environnement, la forêt, l’eau, et les affaires consulaires.
10. Les deux chefs d’Etat se sont félicités de la tenue de la première réunion des gouverneurs des États fédérés/Régions frontaliers entre le Cameroun et le Nigeria et ont appelé à la tenue régulière des réunions de ladite instance pour renforcer la coopération transfrontalière entre ces deux pays frères.
11. Les deux chefs d’Etat ont convenu de la tenue à Abuja au Nigeria, d’ici octobre 2015, de la première session du Comité des affaires consulaires et d’immigration Cameroun-Nigeria, en vue de procéder à la revue du Protocole d’Accord en matière de Libre circulation des personnes et des biens, signé en 1963.
12. Ils ont également décidé de renforcer les excellentes relations économiques et commerciales entre la République du Cameroun et la République Fédérale du Nigeria par la promotion des investissements de part et d’autre des deux pays, en convoquant un Forum d’affaires entre le Cameroun et le Nigeria à Abuja, à une date qui sera convenue de commun accord.
13. Les deux chefs d’Etat ont appelé à l’achèvement dans les brefs délais des travaux de construction du corridor routier Bamenda-Enugu. Ils ont également décidé d’accélérer les études de faisabilité en vue de la construction d’un pont sur le Mayo-Tiel, d’une part, et de la route Gamborou-Ngala-Kousseri, d’autre part.
14. Les deux Chefs d’Etat ont pris acte de la satisfaction exprimée par le Secrétaire général de l’ONU, dans son dernier rapport sur les activités du Bureau de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest, de janvier à juin 2015, relatif à l’état d’avancement des travaux de la démarcation de la frontière terrestre entre le Cameroun et le Nigeria. Ils ont convenu d’accorder une suite favorable à la recommandation du secrétaire général de l’ONU relative à la finalisation avant la fin de l’année 2015 des travaux de démarcation de la frontière terrestre afin de se consacrer à l’amélioration de la coopération transfrontalière.
15. Les deux chefs d’Etat ont salué l’Accord sur la coopération transfrontalière en matière d’hydrocarbures déjà paraphé, et ont convenu d’accélérer le processus de signature en vue de son opérationnalisation.
16. Sur le plan continental, les deux chefs d’Etat ont procédé à l’examen de la situation socio-politique qui prévaut sur le continent africain en réaffirmant leur engagement à contribuer à la promotion de la paix, de la bonne gouvernance et au renforcement de la démocratie en Afrique.
17. Les deux chefs d’Etat ont salué la tenue prochaine d’un Sommet CEEAC-CEDEAO en vue de la mutualisation des efforts pour combattre la secte terroriste Boko Haram. Ils ont également salué les engagements pris lors du Sommet extraordinaire de la CBLT et le Benin, tenu le 11 juin 2015 à Abuja.
Ils ont exprimé leur gratitude à l’endroit de l’ONU, de l’Union Africaine, de la CEDEAO, de la CEEAC et des multiples partenaires bilatéraux et multilatéraux pour leur solidarité agissante dans la guerre contre Boko Haram.
18. Les deux chefs d’Etat ont également réitéré leur soutien à la mise en œuvre du Programme quinquennal d’investissement 2013-2017 de la CBLT, visant à sauvegarder le Lac Tchad, à restaurer son écosystème et à promouvoir le développement socio-économique des populations vivant dans le Bassin.
19. Au plan international, les deux chefs d’Etat ont pris note des propositions et recommandations encourageantes de la conférence des Nations unies sur le financement du développement ayant eu lieu à Addis-Abeba du 13 au 16 juillet 2015. Ils fondent des espoirs légitimes, d’une part, dans la négociation d’un accord universel, ambitieux et équitable sur les changements climatiques lors de la Conférence internationale de Paris sur les changements climatiques, et, d’autre part, dans l’adoption du projet de programme de développement pour l’après-2015 par le sommet de haut niveau prévu en marge de l’Assemblée générale de l’ONU en septembre 2015.
20. Les deux chefs d’Etat ont par ailleurs appelé à plus de concertations à tous les niveaux, afin de consolider les excellentes relations existant déjà entre les deux pays.
21. Son Excellence Monsieur Muhammadu Buhari, président de la République Fédérale du Nigeria, a exprimé sa profonde gratitude à l’endroit de son frère et ami, Son Excellence Monsieur Paul BIYA, président de la République du Cameroun, à son gouvernement et au peuple frère du Cameroun, pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité qui lui ont été réservés ainsi qu’à l’ensemble de sa délégation.
22. Son Excellence Monsieur Muhammadu Buhari, président de la République Fédérale du Nigeria, a invité son homologue du Cameroun, Son Excellence Monsieur Paul BIYA, à effectuer une visite d’amitié et de travail au Nigeria. Cette invitation a été acceptée avec plaisir et la date sera fixée ultérieurement par voie diplomatique.»

[b]Fait à Yaoundé, le 30 juillet 2015 en langues française et anglaise, les deux versions faisant foi.[/b]
[b]-Pour le gouvernement de la République du Cameroun, Pr. Pierre MOUKOKO MBONJO, ministre des Relations extérieures[/b]
[b]-Pour le gouvernement de la République,fédérale du Nigeria, ALIYU ISMA’ILA, Secrétaire Permanent du Ministère, Fédéral de la Défense.[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *