Cameroun : Mota Engil achève les travaux à Roumde Adjia pour la Chan 2020 - 237online.com
Sport

Cameroun : Mota Engil achève les travaux à Roumde Adjia pour la Chan 2020

Les travaux d’agrandissement du stade de Garoua ont atteint un niveau de réalisation rassurant qu’il peut accueillir cette compétition.

Les jardiniers portugais de Mota Engil ont réalisé une réelle prouesse. Alors que la ville de Garoua est asséchée par une canicule, ils ont pu faire pousser un îlot de verdure, très rafraîchissant. Le rectangle vert de la pelouse du stade de Roumde Adjia, rappelle un peu la glorieuse époque de sa mise en service au début des années 1980. L’on se souvient que la pelouse était de matière synthétique, verte à toute saison de l’année. Mardi dernier, la pelouse tondue au millimètre pouvant laisser croire qu’il s’agit du retour du synthétique mais il n’en est rien. C’est bien de l’herbe cultivée en serres et transplantée qui nargue fièrement les éléments.

Le secret de cet exploit, repose à la fois dans le choix du gazon mais aussi à une préparation du sol fastidieuse qui a vu se superposer quatre couches de matériaux au-dessus du plancher des vaches. Le résultat est un quadrilatère d’une pelouse somptueuse mais, on n’est pas au bout de nos surprises. 800 arbres de plus de trois mètres de haut commandés à Des pépiniéristes locaux sont prêts à être transplantés. Des fauteuils verts, rouges et jaunes sont fixés sur les tribunes Nord, Sud et est du stade de Roumde Adjia. »En tout près de 12000 chaises sur les 20100 prévues sont déjà fixées et le reste qui est déjà arrivé sur le site le sera dans une douzaine de jour tout au plus « , rassure Oumarou Maina le directeur technique de Mota Engil. Le technicien confié même que les 28 fauteuils de ka tribune Very very important personality (Vvip), sont prêts à être installés. L’emplacement prévu pour les accueillir est déjà bien aménagé sous la tribune couverte 5000 places. Cette tribune dite présidentielle est la partie de la structure du stade qui va accueillir les cabines de presse. Des techniciens rencontrés sur le site, posaient les dernières grilles de climatisation de ces espaces modernes et fonctionnels avec deux estrades prévues pour les cameramen.

Leurs images seront d’abord retransmises sur les deux écrans géants dont les harnais métalliques sont deja posés sur les tribunes nord et Sud. A l’arrière de cette tribune principale, des vestiaires pour deux équipes ont déjà reçu, douches, sanitaires et lavabos. On peut aussi voir, alors que le plafond n’y a pas encore été posé que tous les conduits de climatisation sont installés. La salle de contrôle antidopage est elle aussi quasi prête Mais, le stade n’est pas prêt et ce sont les responsables de Mota Engil qui le disent. « On pourra y jouer au football dès le mois de juin », jure Raoul Mbenjo Kouakam, le numéro 2 de Mota Engil. « Le stade et l’hôtel quatre étoiles de 70chambres seront prêts en septembre 2019« , tempère Oumarou Maina, son technicien. L’un et l’autre disent vrai. Les guichets pour la billetterie sont prêts. Les travaux de plomberie sont achevés. Deux forages ont même été installés. Cinq groupes électrogènes de 730 Kva sont prêts à suppléer à d’éventuelles coupures d’électricité. Le parking est en cours de bétonnage. Le stade annexe est quasi prêt. Seulement il reste les pistes d’athlétisme. Mota Engil prévoit de faire venir des partenaires pour un revêtement rapide qui « sera Homologué par la Fédération internationale d’athlétisme que nous allons faire venir « , rassure Raoul Mbendjo.

En attendant les pistes d’athlétisme de Roumde Adjia sont deux plaies sur un beau visage. Des travaux de bitumage seront entrepris ces prochains jours ont promis les techniciens portugais. Pour les finitions du stade des pistes, et de l’hôtel, des techniciens, marocains, angolais, mozambicain et portugais d’entreprises spécialisé es sont à l’oeuvre à Garoua. Certains, ont apporté Des technologies inédites comme le revêtement en « Equitone de type viroc», de grands panneaux d’un composite de céramique et de plastique conçu pour atténuer les trop fortes températures , sont posés sur les façades de l’hôtel de 70 chambres. Une piscine intérieure est déjà carrelée. Une autre en plein air est sous test d’étanchéité.

La salle de sport est prête à accueillir ses premiers agrès. Elle sera contiguë du hammam et du Spa. Autre loisir, le court de tennis, les terrains de basket et de volleyball sont en cours de bétonnage. Tout peut être prêt pour septembre quoiqu’il existe un doute, du moins un questionnement : les finances pourront- elles être disponibles à temps pour tout réaliser? Pas si sûr. Initialement le montage financier pour le quel, Mota Engil s’est engagé, prévoyait qu’un spécialiste du courtage financier s’engageait à trouver des pré financements à hauteur de 50% des besoins, le Cameroun à 20% et Mota Engil 30%. Le report de dates à fait en sorte que le courtier qui devrait apporter les 50% s’est retiré de l’affaire. Les apports des deux autres partenaires qui représentent 50% du budget, ne peuvent pas combler totalement la défection. Il reste donc de l’argent à trouver.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer