Cameroun : Maurice Kamto au Tribunal militaire - 237online.com
Actualité

Cameroun : Maurice Kamto au Tribunal militaire

Le président et des membres du Mouvement pour la renaissance du Cameroun ont été extraits de la prison hier.

La ville de Yaoundé était encore sous haute sécurité hier, 26 février 2019. Du carrefour intendance en passant par la Poste centrale, le déploiement
était impressionnant. Des policiers et gendarmes étaient aux aguets avec en bonne position un camion antiémeute prêt à vomir de l’eau. « De quoi
a-t-on peur ? » , s’interroge un curieux pantois. Et son interlocuteur de circonstance de répondre : Maurice Kamto est au Tribunal militaire. Le
président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) était effectivement au Tribunal militaire de Yaoundé. Arrivé à 10h30, il est reparti vers 12h30 sous le regard de nombreux curieux. Le constat fait par certains sympathisants restés aux alentours était fort parlant : « L’audition n’a pas duré» , selon le porte-parole du tireur de penalty, Olivier Bibou Nissack, rencontré quelques minutes plus tard à la Cour d’appel du Centre.
Le conseil a récusé la qualité du Tribunal militaire à juger Maurice Kamto en tant que civil. C’est sans doute ce qui pourrait expliquer cette concision.

En attentant d’être fixé sur la suite de la procédure, des avocats se sont déportés vers le Tribunal de grande instance (Tgi) et le Tribunal de petite
instance (Tpi) pour soutenir d’autres personnes interpellées lors de « la marche blanche » du 26 janvier. Au niveau du Tgi, les 19 militants affichaient fière allure. Les visages souriants et gais traduisaient l’état d’esprit des uns et des autres. L’ambiance est bon enfant dans un environnement où le box des accusés voyait défiler d’autres personnes. « Les gars n’ont pas de problèmes.

Ils sont tous à l’aise. Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun rime avec solidarité et justesse dans l’acte », se félicite un militant venu
booster le moral de ses camarades du parti. A l’entrée de Me Emmanuel Simh et de certains avocats acquis à leur cause, le sourire se dessinait sur
les visages en signe de sérénité et de confiance. A l’extérieur, des militants, sympathisants du parti de la renaissance ou encore des membres de la
famille arrivaient progressivement. Certains tenaient en main des petits sacs contenant de la nourriture. Une dame est arrivée tenant un plastique.
Cet emballage contenait des chocolats et des biscuits. « Nos militants mangent bien. Ils ont besoin d’énergie et de force pour garder la tête haute.
Dans ce contexte, le soutien moral est important sinon ils peuvent craquer. Ils savent que nous sommes là. Ils sont sereins et gonflés à bloc » , se
réjouit une militante. Dans les rangs de nombreux curieux venus assister aux différents procès, on se pose des questions sur le sort qui sera réservé
à ces jeunes. La procédure suit son cours.

Moretti au coeur des échanges

Mobilisées, les équipes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun travaillent pour la libération de leurs militants. Il ne fait l’ombre d’aucun
doute que le conseil de Maurice Kamto et Cie est constitué des tribuns de haut vol. En attendant le début de l’audience ce jour (hier 26 février 2019,
Ndlr), des militants et sympathisants de ce parti politique se réjouissaient de l’arrivée de l’avocat Français, Me Dupond-Moretti dans le dossier. « Il est connu pour sa force de frappe. Il va porter le dossier au niveau de Genève. Vous avez Me Simh, Me Souop et les autres brillants avocats déjà dans le dossier. Le français Me Dupond-Moretti est un plus sur le plan international » , se satisfait un autre militant confiant. Les membres du Mrc présents saluent l’arrivée de l’avocat français.

Commenter avec facebook

Source
Solière Champlain Paka
Tags
Afficher plus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer