Cameroun – Lutte contre la poliomyélite: Un nouveau vaccin introduit au Pev

Il sera inoculé aux enfants de trois mois et demi dès le 15 juillet prochain.La cérémonie de lancement officiel du Vaccin polio injectable (Vpi) aura lieu le 15 juillet prochain à Yaoundé. L’annonce a été faite par le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda. C’était ce mercredi au cours d’un point de presse.
Ce nouveau vaccin qui est le cinquième introduit au Programme élargi de vaccination (Pev) depuis 2004 n’est pas nouveau dans le monde. Mais a nuancé le ministre, il est administré dans des pays qui ont éradiqué le poliovirus sauvage de leur territoire. Le Cameroun a réussi à acquérir ce statut il y a un an. Ceci après une épidémie qui s’est étalée d’octobre 2013 à juillet 2014. Neuf cas de polio ont alors été détectés. Ce qui a conduit à des campagnes de vaccination de riposte sur l’ensemble du territoire et certaines fois, en synchronisation avec des pays voisins comme le Nigeria.
Cette mobilisation qui s’est faite grâce aux partenaires comme l’Alliance internationale pour la vaccination (Gavi), l’Organisation mondiale pour la santé (Oms), le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), la Fondation Clinton, la société civile et les médias a porté des fruits.
Une fois sorti de cette zone qui n’a pas manqué de causer des désagréments à bon nombre de citoyens quand on sait qu’il n’était pas possible pendant cette période, de sortir du pays ou d’y entrer sans prouver qu’on s’est vacciné, il faut se maintenir au rang des pays moins dangereux. L’introduction du Vpi répond alors à cette préoccupation. Lui (Vpi) qui, à en croire le Dr Marie Kobela, secrétaire permanente du Pev, réduit en même temps la résurgence, la vulnérabilité mondiale au poliovirus sauvage et facilite l’interruption de la flambée du type2 en garantissant une réponse unitaire plus rapide. Sil faut dire qu’en 2012 l’Oms a inscrit l’achèvement de la circulation de la poliomyélite comme urgence de santé mondiale. 2018 a été arrêtée comme année butoir pour l’atteinte de cet objectif.
A cet effet, dans un premier temps, le Cameroun qui a introduit le Vaccin polio injectable dans le Programme élargi de vaccination sur l’ensemble du territoire, va l’inoculer en même temps que le Vaccin polio oral à tous les enfants âgés de trois mois et demi. Le Vpi ne va pas tout de suite remplacer le Vpo. Le processus de ce remplacement va graduellement s’opérer jusqu’en 2018.
Mais des préoccupations remontent quant à la faisabilité de cette opération. Le Vpo est moins cher et plus pratique que le Vpi qui lui a besoin de seringue et de personnel qualifié pour son administration. Le ministre de la Santé publique a insisté pour que le personnel sanitaire prenne ses responsabilités lors des séances de vaccination afin que le poliovirus sauvage soit définitivement un vieux souvenir au Cameroun. Il a aussi appelé les parents à accepter de faire vacciner leurs enfants.

[b]Adrienne Engono Moussang[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *