Cameroun - Lions Indomptables: Aurélien Chedjou annonce sa retraite internationale - 237online.com
Sport

Cameroun – Lions Indomptables: Aurélien Chedjou annonce sa retraite internationale

A 34 ans, l’international camerounais décide de mettre un terme à sa carrière en équipe nationale plus de deux ans après sa dernière convocation.

Aurélien Chedjou Fongang et les Lions Indomptables, c’est terminé! Le défenseur âgé de 34 ans a annoncé sa retraite internationale dans une interview accordée au journaliste Boney Philippe dans le cadre de l’émission Olympia Sports, diffusée le 8 juillet sur la radio Amplitude FM à Yaoundé.

«Les années passent, il y a des générations qui passent aussi. Je pense que j’ai tiré un trait là-dessus. Moi je suis supporter aujourd’hui. Je préfère me concentrer sur mon club et donner plus de temps à mes enfants», a répondu l’ancien sociétaire du LOSC à la question de savoir s’il était toujours prêt à répondre favorablement à une convocation en équipe nationale.

Le joueur formé à la KSA à Douala fait son annonce plus de deux ans après sa dernière convocation chez les Lions Indomptables. Alors qu’il avait activement pris part à la campagne de qualifications pour la CAN 2017, Aurélien Chedjou avait été recalé, à la surprise générale en en toute dernière minute, pour la phase finale au Gabon, par le sélectionneur de l’époque Hugo Broos.

C’est donc devant son petit écran que le footballeur avait regardé Nicolas Nkoulou son copain, et les autres, remporter la cinquième CAN du Cameroun. Un moment difficile que le champion de France 2012 a eu du mal à digérer.

«Aujourd’hui, pour moi c’est oublié. Mais je peux vous assurer que les deux premiers mois n’ont pas été faciles pour moi. C’était difficile de les regarder à la télévision dans ce sens qu’on a deux sentiments: on est content pour le pays, mais personnellement on se dit qu’on est passé à côté d’une grosse ligne au palmarès», a-t-il confié.

Mais très sport, il n’en veut pas à Hugo Broos. «Un footballeur, c’est fait des hauts et des bas, c’était un bas. Maintenant, pour moi, c’est oublié. Je ne lui (Hugo Broos NDLR) en veux pas parce qu’il a redoré le blason du Cameroun sur le plan africain», reconnait le joueur aux 37 sélections.

Prêté à Bursaspor la saison dernière, le camerounais a connu une année pleine avec 26 matchs de championnat disputés. Il est de retour à Istanbul Basaksehir, son club employeur et espère très rapidement retrouver une place de titulaire.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer