CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Société

Cameroun : l’homose’xualité peut elle être dépénalisée?

Le Gabon a fini par céder à la pression internationale ce début de Semaine en depenalisant les pratiques homose’xuelles et en la légalisant.

Le parlement du pays d’Ali Bongo a fini par autoriser cette pratique contre nature qui va même à l’encontre des coutumes et traditions de ce pays . Plus proche de lui , le Cameroun , ce pays le plus riche de la CEMAC lui aussi est confronté à cette mouvance mondialiste qui va frontalement à l’encontre de sa culture .

Le Cameroun , un pays Homophobe !

Le peuple camerounais a toujours vu les pratiques homosexuelles comme des pratiques sataniques et une abomination . Le 30 Janvier 2013 , Paul Biya , le président Camerounais s, était exprimé sur le sujet en France pour donner la position de son pays sur le sujet ” cette chose est interdite dans notre pays. ” Il a ajouté ” les esprits peuvent évoluer “. Cette réaction du président Camerounais fait suite à un boom social sur ce sujet en 2006 avec l, affaire du top 50 lancée par les journaux l, Anecdote ,journal de AMOUGOU BELINGA “Nouvelle Afrique” de Biloa ou encore la Météo. Cette affaire a montré combien de fois le peuple camerounais était littéralement opposé à cette pratique considérée comme satanique.

Lire aussi
Coronavirus : Le transport devient gratuit au Gabon

Le Cameroun propose la Polygamie

L’Afrique en miniature est hostile à l’homosexualité mais a depuis des lustres légalisé la polygamie. Un régime matrimonial qui autorise un homme à avoir deux ou plusieurs femmes. Cette pratique même si se heurte au courant religieux christianique, elle a le mérite de juguler la forte démographie des femmes célibataires . On peut citer comme exemple l, industriel de regretté mémoire Fotso Victor avec ses 26 femmes ou encore, Le magnat des médias AMOUGOU BELINGA avec ses deux femmes.

Pourquoi faire pression aux États africains ?

Les États africains sont bousculés par certains états puissants à accepter une pratique qui il y a quelques années considéré par l’OMS comme une pathologie mentale . Pourtant , leurs cultures et traditions sont farouchement opposés à cette pratique contre-nature . En revanche l, occident s,est toujours refusé d,adopter la polygamie qui est une pratique naturelle sans véritable danger sur le plan biologique ou psychologique.
Il serait juste pour les uns et les autres de respecter le paradigme de chacun des peuples . Le Cameroun de Paul Biya a donc raison d,interdire de telles pratiques.

Lire aussi
Coronavirus : Le transport devient gratuit au Gabon

François Bikoro

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer