Cameroun: Les assassins d’un homme d’affaires rattrapés à Douala

Durand Toayem et ses quatre complices interpellés par les éléments de la police judiciaires transférés à la prison de New-Bell.L’âme de Marcel Fogang cet homme d’affaires qui a été tué et enterré dans sa propre concession au quartier Bonendale à Bonabéri peut désormais reposer en paix. Car, ses bourreaux, le gang de malfrats lui ayant ôté la vie au début du mois de juillet 2015 médite désormais sur son sors à la prison Centrale de Douala.
Arrêtés pendant l’enquête ouverte suite à la disparition de cet homme d’affaire, Durand Toayem et ses deux complices étaient gardés dans les geôles de la police judiciaire de Douala où ils étaient en exploitation. C’est après plusieurs jours passés dans ce lieu que le parquet, qui a reçu tous les éléments de l’enquête à consenti a déferré ces malfrats sans foi ni loi à la prison de New-Bell pour qu’ils soient jugés conformément à la justice camerounaise. Selon des officiers de police judiciaire, c’est l’arrestation du reste de la bande de Durand Toayem qui à facilité cette décision du procureur du tribunal de Grande Instance du Wouri. Il s’agit de Nguekam Brice alias Mbami Modeste, de Yaï Raphaël. Ces derniers qui ont échappés aux mailles des enquêteurs de la police judiciaire au début de cette scabreuse affaire, couraient encore dans la nature, quand ils ont été stoppés dans leur cabale par des éléments du commissaire Glédé de la police judiciaire de Bonanjo.
Sans aucune précision sur leur mode opératoire, ces derniers déclarent avoir mis sur pied un réseau de renseignement poussé, pour débusquer les deux membres de ce gang qui se cachaient au quartier Cité Sic. Nguekam Brice alias Mbami Modeste et Yaï Raphaël ont arrêtés le 7 juillet 2015 dernier. Conduits à la police judiciaire de Bonanjo, ils seront déférés devant le parquet le 10 juillet 2015 et conduits à la prison quelques heures plus-tard.
Ce gang qui vient d’être déferré à New-bell était constitué au moment de leur forfait de cinq personnes. Il s’agit de Toayem Azer Durand, le fils adoptifs de Marcel Fongang qui a commandité son assassinat, de Nguekam Brice Alias Mbami Modeste, de Yaï Raphael, de Nguekam, de Nsangou et de Moussa. Selon les informations, tous les membres de ce gang sont désormais à New-Bell où, ils attendent d’être jugés.

[b]Assassinat[/b]
A titre de rappel il faut dire que Marcel Fongang qui a été assassiné par ce gang conduit par son fils adoptif Durand Azer Toayem, était un homme d’affaire prospère de la ville de Douala originaire de Fotouni, village du département du Haut-Nkam. Le soir de son assassinat, il était à une réunion des ressortissants de son village à Bonamoussadi avec son épouse quand il a reçu ce coup de fil pour un rendez-vous d’affaire avec son fils adoptif Durant Azer Toayem devenu son bourreau ce jour là. Après l’avoir tué avec la complicité de ses quatre amis, ils vont le transporter à Bonendalé à Bonaberi pour son inhumation. N’ayant pas vu son époux pendant plusieurs heures, son épouse va alerter la police. Pour des besoins d’enquête, Durand Azer Toayem serait arrêté. C’est après exploitation qu’il racontera exactement ce qui s’est passé et dénoncera ses complices.

[b]Hervé Villard Njiélé[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *