Economie

Cameroun : Les ambitions futuristes du Port autonome de Kribi

La mise en service du système d’information portuaire (Sip) du Pak engage la conduite d’un changement dans la gestion de l’information portuaire. Un saut numérique indispensable pour la compétitivité et la performance de l’entreprise portuaire.

La féroce concurrence que se livrent les places portuaires à travers le monde a obligé le Port autonome de Kribi (Pak) à une recherche des solutions adaptées de gestion opérationnelle et efficace pour ses activités portuaires. Ainsi en est des systèmes d’information portuaire étendus (Sipe) ; outils logiciels permettant la planification et la gestion en temps. Avec pour finalité de rendre l’information en temps réel et permettre le suivi des opérations portuaires de bout en bout, le Sip est devenu l’outil fédérateur qui donne à toute la communauté portuaire de collaborer autour d’une plateforme fiable et sécurisé.

« Le ton est donné, le système est en marche, avec l’ambition d’aboutir à une transformation digitale totale de la place portuaire de Kribi. L’objectif étant de répondre aux exigences de la modernité d’un secteur portuaire international devenu très concurrentiel », dévoile Patrice Melom, directeur général du Port autonome de Kribi. Et d’ajouter : « Il est également question pour nous de booster notre attractivité et compétitivité de manière à fidéliser les opérateurs économiques, de garantir une dématérialisation de toutes les procédures portuaires, ainsi qu’un meilleur contrôle des recettes. Une occasion de plus pour le Port autonome de Kribi, de contribuer efficacement aux objectifs de développement du Cameroun».

Axel ABANDA

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page