CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Politique

Cameroun: Législatives partielles sous fonds de crépitement des armes

Le député Sdf Joseph Mbah Ndam de la circonscription électorale de la Momo, victime d’une attaque.

Joseph Mbah Ndam revient de loin. Le véhicule blindé qui le transportait pour Batibo, la veille des législatives partielles qui se sont déroulées hier dimanche 22 mars a essuyé des tirs des séparatistes à Ngugong dans l’arrondissement de Bali, dans le département de la Mezam. Quatre éléments des forces de l’ordre et deux responsables d’Elecam qui étaient à bord du même véhicule blindé ont été grièvement blessés.Toujours est-il que des armes ont crépité dans plusieurs localités où se déroulaient les législatives partielles dans le Nord-ouest. A Bamenda, la milice séparatiste a attaqué les bureaux de vote à l’école publique du Gmi. Heureusement, les forces de défense et de sécurité ont repoussé cette attaque au cours d’un échange de coups de feu qui aura duré une quinzaine de minutes environ.

A Batibo, renseignent des sources dignes de foi, des tirs nourris ont débuté autour de 4h15 mn. Jusqu’à un peu plus de 11h les coups de feu continuaient à pleuvoir dans la circonscription électorale du député sortant et candidat à sa propre succession Joseph Mbah Ndam. A Mbengwi et Santa, on a également entendu des coups de feu. Les séparatistes hostiles à la tenue du scrutin mettaient ainsi à exécution leur plan. Par ces échanges de tirs ils entendaient contraindre les électeurs à se terrer à la maison.

Lire aussi
Nécrologie: Vie et mort de Mbah Ndam

Responsabilité civique

A Bamenda en matinée, le ministre de l’administration territoriale Paul AtangaNji qu’accompagnait le gouverneur de la région du Nord-ouest a voté au bureau de vote confiné à la délégation régional du ministère des mines, industries et développement technologiques à Up Station. Au sortirdu bureau de vote, le Minat a encouragé les populations à se rendre massivement dans les bureaux de vote afin d’élire leurs futurs députés. « Nous votons pour la construction de la nation », s’est confié le patron du Commandement à la presse. Et d’ajouter, « le vote est un exercice légitime et tout camerounais fier de l’être doit se rendre aux urnes pour remplir sa responsabilité civique ».

Edwin NuvagaFongod, le directeur général des douanes n’était pas en reste. Il a rempli son devoir civic autour de 10h 30mn dans son Balinyonga natal.NestusFruManju, candidat du Rdpc dans la Mezam Centre s’est dit optimiste quant à sa victoire au terme du scrutin. « Nous allons gagner comme c’était le cas le 9 février. La mobilisation cette fois ci était massive. Le Rdpc va gagner avec une marge confortable cette fois ». A Bambili dans la circonscription électorale de Bafut-Tubah, l’achat de vote a caractérisé le scrutin.

Lire aussi
Nécrologie: Vie et mort de Mbah Ndam

Donat SUFFO

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer