Cameroun: Le « zoua-zoua » provoque un grave incendie à Maroua

Carburant

Au lendemain de celui-ci, les autorités administratives ont lancé une opération coup de poing pour débarrasser la zone du carburant frelaté.[pagebreak]La quiétude des populations du quartier Founangue III plus connu sous le nom de Koweit City à Maroua a été perturbée samedi soir par les vrombissements des véhicules des sapeurs-pompiers.
Les soldats du feu ont dû déployer de gros moyens pour stopper les flammes qui ravageaient des magasins où était stockée une importante quantité de carburant de contrebande communément appelé « zoua-zoua ». Selon le chef de 3e degré de Founangué III, Alioum Hamidou, l’incendie s’est déclaré dans l’un des magasins autour de 22h, après que le gardien de nuit des lieux a allumé une cigarette. Avec de très fortes détonations, les flammes ont rapidement embrasé les bidons pleins de carburant. Grièvement brûlé, le gardien a été immédiatement évacué à l’hôpital régional de Maroua.
Les soldats du feu ont eu « du pain sur la planche, car le camion-citerne a fait environ six tours pour s’approvisionner en eau afin de venir à bout du feu qui menaçait de ravager tout le quartier », déclare un témoin.
Aussi les autorités administratives locales au rang desquelles le préfet du Diamaré, Ernest Ewango Budu et le sous-préfet de Maroua 2e, Dahirou Yaya, ont-elles mené très tôt dimanche matin une opération coup de poing dans la zone. Des perquisitions dans tous les magasins de la rue principale du quartier ont permis de mettre la main sur environ 500 bidons de 20 litres, des vingtaines de fûts pleins de carburant et d’huile de moteur. Les trafiquants ont dissimulé leur activité par une inscription sur les magasins : « ici dépôt vente eau du Sahel », ou bien « vente eau du Sahel en gros et en détail ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *