Cameroun : Le silence assourdissant de Roger Milla sur l’arrivée de Marc Brys

Roger milla

Alors que le Cameroun célèbre l’arrivée de Marc Brys à la tête des Lions Indomptables, une voix manque curieusement à l’appel : celle de Roger Milla. Le légendaire buteur, d’ordinaire si prompt à donner son avis, semble avoir choisi le silence cette fois-ci. 237online.com revient sur les possibles raisons de cette réserve inhabituelle.

Retour sur la polémique Hugo Broos

Pour comprendre le mutisme actuel de Roger Milla, il faut remonter en 2016, lors de la nomination d’Hugo Broos comme sélectionneur. À l’époque, l’ancien Lion Indomptable n’avait pas mâché ses mots : « Je n’avais jamais entendu parler de lui. C’est même au détour d’une conversation que certains journalistes de la Crtv m’ont appris qu’un coach avait été nommé. Et quand ils ont prononcé son nom, j’étais encore plus perdu », avait-il déclaré, visiblement sceptique quant au choix de la fédération.

La réponse cinglante d’Hugo Broos

Mais Hugo Broos avait répondu de la plus belle des manières : en remportant la Coupe d’Afrique des Nations 2017 avec les Lions Indomptables. Un sacre qui avait fait taire les critiques et prouvé que le technicien belge avait bien sa place à la tête de l’équipe nationale. Un camouflet pour Roger Milla, qui avait dû ravaler ses paroles et reconnaître le travail accompli par Broos.

Une leçon de prudence pour Roger Milla ?

On peut donc légitimement penser que cet épisode a servi de leçon à Roger Milla. Échaudé par cette expérience, l’ancien buteur semble avoir choisi la prudence cette fois-ci, préférant réserver son jugement sur Marc Brys. Une sage décision quand on sait à quel point une déclaration malheureuse peut vous revenir en boomerang dans le monde impitoyable du football.

Le temps du terrain, plutôt que celui des mots

Car au final, ce qui compte, c’est ce qui se passe sur le terrain. Marc Brys sera jugé sur ses résultats, sur sa capacité à qualifier les Lions Indomptables pour la Coupe du Monde 2026 et à briller à la prochaine CAN. C’est sur le rectangle vert que le technicien belge devra faire ses preuves, loin des polémiques et des déclarations à l’emporte-pièce. Et ça, Roger Milla semble l’avoir bien compris.

Un soutien silencieux, mais réel ?

Mais ne nous y trompons pas : le silence de Roger Milla ne signifie pas pour autant qu’il ne soutient pas Marc Brys. Peut-être a-t-il simplement choisi de le faire de manière plus discrète, loin des caméras et des micros. Car quoi qu’on en dise, le légendaire numéro 9 reste profondément attaché à la sélection nationale et à ses succès. Nul doute qu’il sera le premier à applaudir si Marc Brys parvient à ramener les Lions Indomptables sur le toit de l’Afrique et du monde.

Alors, sagesse ou désintérêt ? Seul Roger Milla détient la réponse. Mais une chose est sûre : son silence en dit long sur l’importance de peser ses mots dans le monde impitoyable du football. Un monde où seuls les résultats comptent, et où les paroles en l’air peuvent rapidement se retourner contre vous. Une leçon que Marc Brys a sûrement pris soin de noter en prenant ses fonctions à la tête des Lions Indomptables.

Par Christian Nkoulou Eboa pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *