Politique

Cameroun : Le Rdpc au bord de l’implosion à l’Extrême-Nord

Les militants de ce parti ont pris d’assaut l’entrée du centre-ville de Meskine pour manifester leur ras-le-bol à la suite de la réhabilitation de certaines listes dont celle du maire. Des remous ont également été observées à Yagoua.

Des pneus brulés, la route principale donnant accès au centre-ville barrée, des centaines de militants du Rdpc dans la localité de Meskine ont exprimé leur ras-le-bol. Ce mouvement d’humeur était consécutif à la décision de la commission communale de contrôle et de supervision des opérations de renouvellement des organes de base du Rdpc à réhabiliter les listes conduites par Hamadou Hamidou, le président sortant de la section Rdpc, Issa Balarabé Youssouf, candidat à la présidence et Bouba Ndjidda. « Nous avons organisé cette marche pour dire notre déception après la décision du président Zondol de réhabilité la liste du maire et celle de Youssouf issa Balarabé. Toute la journée d’hier mercredi 29 septembre 2021, les boutiques et autres activités sont restés fermés à Meskine. Cette localité est le fief du Rdpc et nous disons non au désordre dans notre section », explique Ahmadou Bouba, un militant.

La décision prise par le député Zondol Herssessé n’a pas fait des heureux. « Faisant suite à la correspondance du président de la commission régionale de l’Extrême-Nord qui instruisait la commission électorale de la section du Diamaré centre 1 de réhabiliter vos listes invalidées. J’ai l’honneur de vous informer que celles-ci sont admises à compétir pour l’élection des membres du bureau de la section Rdpc prévue le 30 septembre 2021. Ceci pour préserver la paix et la cohésion sociale au sein de cette section phare du département du Diamaré », écrit Zondol Herssessé.
Pour sa part, Hamadou Hamidou, le président sortant s’est juste rassuré de publier sur page Facebook un message à l’endroit de ses partisans « en course pour la présidence de la section Rdpc du Diamaré centre 1. Bulletin vert », écrit-il. Son challenger Issa Balarabé Youssouf s’est refusé de tout commentaire sur la réhabilitation de sa liste. Les élections dans cette section du Diamaré centre 1 à Maroua est prévu pour ce jeudi 30 septembre 2021. Les responsables du Rdpc ont saisi les autorités administratives de la ville de Maroua pour une mobilisation de policiers et gendarmes en vue d’assurer la sécurité du processus électoral.

A Yagoua dans le Mayo-Danay, les élections se sont tenues sous haute tension selon plusieurs responsables des forces de maintien de l’ordre. En attendant, la proclamation des résultats les deux camps se disputent déjà la victoire. Policiers, gendarmes et soldats du Bir sont mobilisés autour de la maison du parti Rdpc de Yagoua. Le renvoi des élections selon le camp de monsieur Tchoupoulao était sur le choix des présidents de bureaux de vote. « Nous avons 103 bureaux de vote dans la section Rdpc Mayo-Danay Est à Yagoua. Nous avons dit au président de la commission communale que notre liste met 50 personnes et que la liste concurrente propose les 53 autres personnes. Ils refusent parce qu’ils veulent organiser la fraude. Nous naccepterons pas tant que cela n’est pas clair », confie un proche de la liste Tchoupoulao. La seconde liste est conduite par Fissou Kouma, l’actuel directeur général de la Semry. L’honorable Isabelle Silikam se dit confiante quant à l’issue de cette opération. « Nous avons la confiance des femmes du Mayo-Danay. Il est question pour de rester attentive à leur volonté et nous avons mené une campagne de proximité comme à notre habitude », a-t-elle déclaré.

Au moment où nous allons sous presse, les candidats Youssouf Issa Balarabe et Bouba Ndjidda se sont retirés de la course à la présidence de la section Rdpc Diamaré centre 1.

Adolarc Lamissia

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page