Cameroun : le ministre des Sports demande à la FECAFOOT de limoger Seedorf ! - 237online.com
Politique

Cameroun : le ministre des Sports demande à la FECAFOOT de limoger Seedorf !

Nommé sélectionneur du Cameroun en août 2018, Clarence Seedorf ne devrait pas avoir l’occasion de fêter l’anniversaire de sa prise de fonctions.

Suite à l’échec à la CAN 2019, où le tenant du titre a été éliminé par le Nigeria (2-3) dès les 8es de finale, le ministre des Sports camerounais, Narcisse Mouelle Kombi, vient en effet de sceller le sort du Néerlandais, qui n’est jamais vraiment parvenu à convaincre depuis sa nomination.

«La question du maintien de monsieur Seedorf à la tête de notre sélection fanion est clairement posée. Il ne me semble pas que cette question puisse trouver raisonnablement, objectivement, au regard de toutes les circonstances que j’ai évoquées, une réponse en termes de reconduction. Son maintien me parait problématique», a lâché l’homme politique lundi soir au micro de la CRTV. «J’ai demandé à monsieur le président de la Fecafoot, de le lui signifier, conformément aux stipulations pertinentes du contrat».

Objectifs non atteints

Avec son adjoint Patrick Kluivert, Seedorf avait signé un contrat de quatre ans, mais celui-ci comprenait pour objectif la victoire à la CAN 2019 (qui était censée à l’époque avoir lieu à domicile, ndlr). Comme cette mission n’a pas été remplie, le duo néerlandais s’apprête à prendre la porte, et Narcisse Mouelle Kombi ne s’est pas montré tendre à son égard.

«Les Lions Indomptables se sont signalés par un jeu parfois inefficace, monotone, stéréotypé, et même prévisible, ainsi que par l’absence d’un véritable leader de groupe. Leur élimination tient de l’incapacité du sélectionneur à mettre sur pied une équipe conquérante et cohérente ; de sa difficulté à maîtriser l’ensemble du groupe et à y faire régner l’ordre et la discipline», a énuméré l’homme politique.

Les révélations de Petrus Boumal

La presse camerounaise reproche également à l’ancien milieu de terrain du Real Madrid de ne pas résider au pays, contrairement aux obligations stipulées dans son contrat. Rappelons aussi que le Hollandais vient d’être taclé par le milieu de terrain Petrus Boumal qui l’accuse de s’être laissé influencer par Samuel Eto’o et d’avoir composé sa liste des 23 joueurs retenus pour la CAN en se basant sur des critères très discutables. En attendant une prise de parole de la Fecafoot dans ce dossier, l’avenir de Seedorf semble bel et bien scellé…

Commenter avec facebook

Source
afrik-foot.com
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer