Cameroun : Le MINDEF en pèlerinage de fin d’année à Bakassi

Joseph Beti Assomo

Comme le veut désormais la tradition depuis quelques années, le Ministre Délégué à la Présidence chargé de la Défense (MINDEF) a entrepris ce dimanche 31 décembre une visite de travail auprès des troupes camerounaises déployées dans la péninsule de Bakassi. Objectif : passer le réveillon de la Saint-Sylvestre aux côtés des militaires basés dans cette zone sensible.

Une tradition initiée par le Chef de l’État

C’est en fin de matinée, aux environs de 10h, que le cortège de Joseph Beti Assemou a quitté Yaoundé. Direction la péninsule de Bakassi, à plus de 300km de la capitale camerounaise. Ce déplacement s’inscrit dans une logique désormais bien rodée, voulue par le Président de la République Paul Biya lui-même.

Chaque année, à l’approche des fêtes de fin d’année, le MINDEF se rend auprès des contingents militaires camerounais déployés aux frontières ou sur des théâtres d’opération sensibles. Une façon de leur apporter un soutien moral et de mesurer les conditions dans lesquelles ils passent ce moment traditionnellement familial, loin des leurs.

Après Kousseri, Garoua ou encore Bangui ces dernières semaines, cap donc cette fois sur le Sud-Ouest en cette veille du Nouvel An 2024. Bakassi étant le point d’étape ultime de cette tournée de solidarité en zone rouge.

Nuit du 31 décembre aux côtés des troupes

C’est peu après 20h, après avoir suivi le traditionnel message à la Nation du Chef de l’État, que le MINDEF a rejoint les forces camerounaises basées à Jabane. Principal port de la péninsule encore sous administration camerounaise après le retrait de l’armée nigériane en 2008.

Au programme : veillée de la Saint-Sylvestre en immersion avec les quelque 1200 soldats déployés sur place. Avant de procéder, le 1er janvier au matin, à la cérémonie symbolique de remise des épaulettes aux personnels promus during l’année.

Par ce geste, le MINDEF entend insuffler aux troupes un surplus de motivation et de fierté pour cette nouvelle année. Mais aussi prendre la mesure des défis sécuritaires et humanitaires auxquels elles sont confrontées au quotidien dans cette zone méconnue du grand public.

Retour par Douala

C’est le lundi en mi-journée que le cortège officiel rebroussera chemin pour regagner la capitale, non sans faire étape à Douala. Joseph Beti Assemou y présidera également, à 15h, la cérémonie de galonnage des personnels de la garnison de la capitale économique.

Ainsi s’achèvera cette tournée chrétienne hautement symbolique pour le grand patron de l’armée camerounaise. L’occasion une fois de plus de réaffirmer la solidarité nationale avec ces soldats anonymes qui montent la garde, parfois au péril de leur vie, aux quatre coins du pays.

Par Marcel Mbarga, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *