Actualité

Cameroun: Le journaliste de Samuel Eto’o exige le renvoi du gouvernement du Ministère des Sports

Clarence Seedorf et Patrick Kluivert ont été limogés de la tête des Lions Indomptables du Cameroun suite aux injonctions du ministre des Sports et de l’Education physique Narcisse Mouelle Kombi qui s’est appuyé sur leur échec à la CAN 2019.

Après la sortie du ministre des Sports et de l’Éducation Physique lundi sur les ondes de la CRTV Télé à l’émission Présidence Actu, les hommes de médias qui ne cachent pas leur amitié et leur fidélité à l’ancien capitaine des Lions Indomptables Samuel Eto’o, ont lancé des attaques fulgurantes contre le chef du département des Sports.

Sans prendre les gants, Ernest Obama, directeur de la chaîne Vision 4 , communicateur attitré de Samuel Eto’o pour qui il organise un championnat qui porte le nom du pichichi dans son village à Esse, a fait une sortie à charge pour demander au Président de la république , de faire sortir Narcisse Kombi Mouelle du ministère des Sports. Et pour cause, Clarence Seedorf et Patrick Kluivert ont été propulsés à la tête des Lions Indomptables par le ministre d’État Secrétaire général à la présidence de la république Ferdinand Ngoh Ngoh, ami de Samuel Eto’o. Le ministre des Sports de l’époque, Pierre Ismael Bidoung Mpkwat, n’avait rien à dire sur le dossier et avait été humilié à l’hôtel Hilton.

En limogeant Clarence Seedorf et Patrick Kluivert, le nouveau ministre des Sports Mouelle Ekambi qui, lui aussi a été interdit d’accès aux joueurs en Égypte, s’est donc attaqué aux intérêts de Samuel Eto’o. D’où la sortie de ses porte-flèches dans les médias . Le 9 juillet 2019, Ernest Obama publiait sur sa page Facebook : “SUPER COUPE SAMUEL ETOO
Vendredi 12 juillet,venons célébrer notre champion, notre icône Samuel Etoo . La ville d’ Esse accueille le GOLEADOR ce vendredi à partir de 12h30.” Samuel Eto’o est effectivement allé Esse ( département de la Mefou et Afamba), village du directeur de Vision 4, promoteur de la ” Super coupe Samuel Eto’o “.

Comment expliquer qu’un journaliste demande le départ d’un membre du gouvernement qui a limogé un sélectionneur coûteux , incompétent qui ne vient même pas défendre son bilan et disparaît après la CAN ? 96 000 euros par mois pour 3 victoires contre des équipes du niveau du championnat poussiéreux du village Esse! Qui a négocié un salaire aussi élevé au profit de ces deux aventuriers néerlandais qui n’avaient jamais mis leurs pieds en Afrique ? Qui a exigé un contrat de quatre ans pour un vagabond qui n’avait jamais passé six mois sur un banc et son complice ? Qui est venu avec cette ribambelle de fêtards français qui viennent tourner les fesses comme entraîneurs bis-bis-bis en sélection ?

Voilà les vraies questions que les journalistes doivent se poser ou poser aux anciens Lions Indomptables comme l’ancien capitaine Rigobert Song qui leur diront pourquoi il y a tant de problèmes dans les vestiaires des Lions Indomptables depuis la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud où le Cameroun était premier pays à être éliminé et dernier au classement général ; tout comme en coupe du monde 2014 au Brésil . Pour petit rappel, Samuel Eto’o était bien le capitaine, c’est lui qui était l’instigateur de la grève, et c’est aussi lui qui avait refusé de prendre le drapeau des mains du Premier ministre. Et quand les Lions Indomptables ont remporté la CAN 2017 au Gabon, Samuel Eto’o n’avait aucune emprise, ni la moindre relation avec Hugo Broos. Le problème n’est pas le ministre Narcisse Mouelle Kombi, mais l’homme qui apporte des problèmes partout et qui veut diriger tout en plaçant ses pions partout.

Commenter avec facebook

Source
J. RÉMY NGONO, coupsfrancs.com
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer