Cameroun : le G27+ du SDF cherche à rejoindre la plateforme de l’opposition

G27+ du SDF

Les membres du G27+, un groupe de cadres dissidents du SDF, cherchent à intégrer la plateforme de l’opposition pour un code électoral consensuel au Cameroun.

Une réunion s’est tenue le vendredi 23 avril 2023 entre Jean Tsomelou, ancien Secrétaire général du SDF exclu, et Tomaïno Ndam Njoya, coordinatrice de la plateforme de l’opposition. La rencontre a eu lieu à Foumban, à l’occasion de la célébration de la fin du jeûne de ramadan.

Le G27+ remet en question la représentativité du SDF au sein de la plateforme

Le G27+ considère que la présence du SDF dans la plateforme d’opposition à travers Joshua Osih, vice-président du parti, est incohérente. Étienne Sonkin, ancien sénateur et membre du G27+, souligne que l’on ne peut pas chercher à renverser le régime en s’alliant avec ses partenaires. Selon certains membres du groupe, le SDF version John Fru Ndi collabore désormais avec le gouvernement, comme le prouve la récente nomination de Vanigansen Mochiggle en tant que vice-président du Sénat.

La bataille entre les traîtres et les orthodoxes au sein du SDF

Alors que la justice doit trancher sur les exclusions du NEC, les membres du G27+ estiment qu’ils doivent continuer à travailler pour maintenir la flamme de l’espoir. Dans les rangs du SDF, la lutte se poursuit entre les traîtres et les orthodoxes, chacun essayant de placer ses pions à la tête des structures de base du parti en prévision du prochain congrès. Michel Eclador Pekoua, un cadre du parti, considère la bataille contre les opportunistes comme une « belle diversion » qui aide à laisser la proie pour l’ombre.

L’avenir du G27+ au sein de la plateforme de l’opposition

La question de l’intégration du G27+ dans la plateforme de l’opposition reste en suspens en attendant une déclaration officielle. Toutefois, l’histoire pourrait se répéter, comme en 1991, lorsque l’UPC a été chassée de la plateforme de l’opposition pour des raisons similaires. La suite des événements déterminera si le G27+ réussira à rejoindre la plateforme de l’opposition et à contribuer à un code électoral consensuel au Cameroun.

Visitez 237online.com pour suivre l’évolution de cette histoire et pour plus d’informations sur la politique camerounaise.

TTSO / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *